Société
URL courte
2112
S'abonner

D'après les adolescents coréens, un nouveau logiciel de surveillance viole la vie privée.

Le gouvernement sud-coréen a adopté une loi selon laquelle chaque citoyen de moins de 19 ans est obligé d'installer une application d'espionnage sur son smartphone. Appelée "smart sheriff" (le shérif intelligent), cette application donnera la possibilité aux parents d'accéder aux sites internet visités par leurs enfants, rapporte la BBC.

"En Corée du Sud la tutelle du gouvernement est très bien perçue. Les dirigeants ainsi que les citoyens pensent toujours que l’on ne peut pas s'en passer", déclare Kyung Sin Park, professeur de l'Université de Corée.

Cependant, les élèves qui vont bientôt atteindre leur majorité ne sont pas du tout de cet avis. 

"L'année prochaine je serai majeure, je suis déjà assez grande pour prendre des décisions moi-même", estime une étudiante d'une école supérieure de Séoul.

Des jeunes de moins de 19 ans font un parallèle entre "smart sheriff" et le fameux personnage de Big Brother, apparaissant pour la première fois dans le roman "1984" de George Orwell. La loi émise par le gouvernement peut en effet être comparée à Big Brother car l'application peut fixer des limites de temps de navigation sur internet et surtout bloquer l'accès à certains sites et applications web.

Lire aussi:

Corée du Sud: des dizaines d'étrangers en quarantaine
L’incident avec la marine russe près de la Crimée filmé depuis le destroyer britannique – vidéo
Un TGV ciblé par des tirs à Marseille
La décision de l’Assemblée sur le port du burkini dans les piscines va à l’encontre de ce que pensent les Français
Tags:
smartphones, application, Big Brother, Séoul, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook