Ecoutez Radio Sputnik
    Un baiser

    Combien de bises? Ou quelques leçons d'étiquette à l'usage des voyageurs

    © Sputnik . Alexei Malgavko
    Société
    URL courte
    3240
    S'abonner

    Quand il voyage dans l'Hexagone, le Français Gilles Debunne ne sait pas toujours combien de bises faire selon les régions.

    Cet ingénieur informaticien toulousain de 40 ans remarque qu'une situation embarrassante survient à chaque fois lors de ses visites dans d'autres régions de la France, quand on ne sait pas après combien de bises il faut s'arrêter. Ou encore — que se passera-t-il si tu tends tes lèvres vers l'autre joue? Cela arrive parce que le nombre de bises est différent en fonction de la région du pays — une seule dans l'ouest de la Bretagne jusqu'à quatre dans le Val de Loire.

    La bise est la forme habituelle de salutation entre les représentants de sexes différents ou entre les femmes. Quant aux hommes, tout dépend de leur niveau de proximité ou de parenté. Les amis très proches ou les parents peuvent très bien se faire la bise, mais certainement pas des partenaires commerciaux qui font connaissance.

    Pour répondre à cette question épineuse, l'informaticien a créé un outil qui lui permet de se détendre: la carte interactive des bises en France.

    Il a codé sur sa carte les départements français et met à jour en permanence les informations au fur et à mesure que les gens votent à travers la France pour indiquer le nombre de bises — une, deux, trois, quatre, voire cinq. Depuis la publication en ligne de cette carte en 2008, plus de 100 000 votes ont été enregistrés. Cette carte est devenue une véritable source d'information sur les bises.

    Bien que les résultats du sondage de Gilles aident les visiteurs à se retrouver dans la manière de se saluer dans telle ou telle région, en pratique les particularités culturelles sont loin d'être simples. Il peut s'agir d'une bise maladroite ou d'un geste inattendu quand on vous prend par la main, ou encore d'une inflexion de la tête.

    La casse-tête de la bise

    Dans les pays comme les USA, le Royaume-Uni et l'Allemagne, on se salue toujours par une poignée de main. C'est pourquoi l'Américain Steven Rinaldi, 25 ans, venu travailler en Italie dans la région des Abruzzes, était nerveux les premiers temps concernant les bises.

    Il a commencé à observer les autres et a découvert qu'on s'embrassait "toujours sur les deux joues en commençant par la droite. En réalité, personne ne touche la joue avec les lèvres, c'est plutôt une salutation joue contre joue, tout en imitant le son d'un baiser".

    Armé de cette connaissance, l'Américain a immédiatement tendue la joue à une dame respectable, la chef de famille d'une résidence de banlieue. La salutation fut un franc succès et il a alors tenté de reproduire l'expérience avec son mari.

    "Il m'a immédiatement serré la main et la situation m'a rappelé la scène embarrassante dans le film Frangins malgré eux avec Will Ferrell". Steven en a tiré une autre leçon: "Si vous ne connaissez pas très bien l'homme devant vous, il vaut mieux le saluer par une poignée de main."

    Se tenir par la main

    Les Émirats Arabes Unis sont l'un des rares pays où les baisers publics entre les représentants de sexes différents sont absolument à proscrire. Mais il ne faut pas s'étonner de voir deux hommes marcher main dans la main ou s'embrasser sur la joue.

    "Il est normal pour les Arabes du même sexe de s'embrasser sur la joue, mais la manifestation de sentiments intimes envers le sexe opposé est très mal vue. Parfois c'est même passible de sanctions", explique Kashif, consultant en marketing numérique à Dubaï. Il parle souvent des différences culturelles sur son site "Le blog d'un expat à Dubaï". Si deux personnes du même sexe se tiennent par la main, cela signifie qu'ils sont de bons amis.

    Les règles des inclinaisons de la tête

    Dans certains pays, les étrangers n'ont pas à se préoccuper des bises ou de savoir s'il est possible de tenir quelqu'un par la main. En Chine, par exemple, il est de coutume de se saluer par une légère poignée de main en demandant: "Avez-vous déjà mangé du riz?". Ce n'est pas du tout une invitation à passer à table, mais une manière de demander "comment ça va?".

    Au Japon voisin, les étrangers doivent apprendre les nuances du salut profond en s'inclinant et les règles tacites de salutation.

    "Je suis devenu un as du salut quand je suis arrivée dans la province profonde en plein cœur du Japon conservateur. Mais ce n'est pas un exploit personnel. C'est grâce au directeur de l'école que j'ai pu apprendre ces nuances", explique l'enseignante d'anglais Shivon Sallivan de San Francisco. Le problème, c'est les yeux. L'Américaine de 28 ans a salué de la tête sans interrompre le contact visuel, et le directeur a eu le sentiment qu'elle le dévisageait.

    Elle a appris à baisser les yeux, serrer les bras le long du corps et à s'incliner plus bas que son chef. Et aujourd'hui c'est elle qui demande à ses élèves de répéter les saluts jusqu'à ce qu'ils le fassent à la perfection.

    Imiter les modèles

    Les voyages dans de nouveaux pays, que ce soit pour le travail ou en vacances, peuvent ressembler parfois à des examens scolaires d'étiquette globale. Mais il existe une règle très simple qui permet à chacun d'accomplir le rituel du salut à la perfection: laisser l'individu en face commencer, puis répéter après lui.

    Contenu réalisé à partir d'informations émanant de sources ouvertes

    Lire aussi:

    Un train à grande vitesse Moscou-Pékin pour 245 Mds USD
    Tags:
    Gilles Debunne, Émirats Arabes Unis, Royaume-Uni, Chine, Japon, France, Allemagne, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik