Ecoutez Radio Sputnik
    Jeunes Tchétchènes

    Tchétchénie: une plage sépare les hommes et les femmes

    © Sputnik .
    Société
    URL courte
    91433

    Deux plages distinctes pour les hommes et les femmes ont été ouvertes mardi au bord du lac artificiel "Mer de Grozny". Elles se situent à deux kilomètres l'une de l'autre et sont séparées par une barrière de 2 mètres de hauteur pour protéger la gente féminine des regards curieux. Elles n'ont que leur nom en commun: base de loisirs Lagouna.

    Le projet d'investissement du complexe touristique "Mer de Grozny" fait partie des plus importants en Tchétchénie après la station de ski Vedoutchi. Sa réalisation a commencé il y a trois ans, et le nettoyage de la vase et des déchets au fond du bassin a demandé deux années supplémentaires. Au bord de cette "Mer de Grozny" il est prévu de construire plusieurs hôtel, un hôtel sur l'eau, un centre de santé et de sport et un delphinarium. Sa carte de visite sera une fontaine musicale unique.

    La crise n'a pas affecté la réalisation du projet et la construction avance rapidement. La base de loisirs ouverte aujourd'hui est le premier site du grand projet.

    Pour le bonheur des femmes

    Cette ouverture réjouit tout particulièrement les femmes, qui peuvent désormais se baigner tranquillement à toute heure de la journée, d'autant que le thermomètre affiche actuellement presque 40°C à Grozny.

    Les hommes, eux, avaient déjà cette possibilité. Avec l'arrivée de la saison de baignade, notamment par temps chaud, les hommes s'installent en nombre au bord des nombreux lacs et fleuves tchétchènes. Mais les femmes timides du Caucase évitaient jusque-là ces endroits.

    Même les couples mariés se baigneront séparément sur la nouvelle base de loisirs. Ce qui ne contrarie pas du tout Madina, 25 ans, habitante de Grozny. "Enfin je peux me baigner tranquillement, bronzer et aller partout sur la plage. Jusqu'à présent je devais me baigner en robe dans des endroits discrets", dit-elle.

    Selon elle, des maillots de bain musulmans sont bien en vente — un pantalon et une robe qui sèchent vite — mais ils ne sont pas tous abordables et coûtent entre 50 et 80 euros. Alors que pratiquement toutes les femmes possèdent un maillot de bain classique. Dorénavant Madina a l'intention d'utiliser régulièrement cette partie de sa garde-robe, et pas uniquement lors des rares sorties sur les plages de la mer Caspienne ou de la mer Noire.

    Tchétchénie: fêtes et vie au quotidien
    © Sputnik . Sayid Tsarnaev
    Les hommes à titre exceptionnel

    Des femmes seront spécialement formées au métier de sauveteur, explique un représentant de l'administration de la base de loisirs à RIA Novosti. A titre exceptionnel, il y aura tout de même des hommes mais uniquement s'ils ont moins de 12 ans et sont accompagnés par leur mère. Les hommes plus âgés resteront de l'autre côté de la barrière pour veiller à la sécurité, précise l'interlocuteur.

    La plage s'étend sur plus de 2 500 m². Le sable et les coquillages, apportés de la côte Caspienne, sont naturels, note le représentant. Même la barrière est décorée dans un style maritime avec des images de la mer, des mouettes et des voiliers.

    Toutes les conditions sont réunies pour un bon repos: des chaises longues, des parasols, des douches, des snacks, des pavillons dans le style oriental, des magasins pour les affaires de plage et un centre médical. Le prix de l'entrée est symbolique, mais le personnel de la base n'a pas pu préciser le montant.

    Contenu réalisé à partir d'informations émanant de sources ouvertes

    Lire aussi:

    La base russe de Hmeimim repousse une attaque aux lance-roquettes multiples, 180 djihadistes éliminés
    Moscou commente la reprise par les USA des importations de pétrole vénézuélien
    Conseil des ministres ou «pyjama party»? La tenue de Sibeth Ndiaye devient la risée de la Toile
    Tags:
    femmes, plage, Tchétchénie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik