Ecoutez Radio Sputnik
    Réfugiés syriens

    Crise migratoire: une fillette de 4 ans retrouvée morte sur une plage turque

    © REUTERS/ Yannis Behrakis
    Société
    URL courte
    544
    S'abonner

    Deux semaines après que la photo d’Aylan Kurdi a ému le monde entier, une fille syrienne de quatre ans a été retrouvée morte sur une plage turque, rapporte l'agence de presse locale Anadolu.

    Le cadavre de l'enfant a été retrouvé dans la province d'Izmir, à l'ouest de la Turquie, vendredi matin. Son identité n'est pas encore connue. Selon des informations provisoires disponibles, cette fillette ainsi que d'autres migrants se rendaient vers une île grecque quand leur bateau s'est renversé. Quatorze Syriens dont 8 enfants ont été sauvés, et seule la fillette a trouvé la mort en mer.

    Le corps d'Aylan Kurdi a été retrouvé sur une plage non loin de la ville de Bodrum, à l'ouest du pays, le 2 septembre. Le garçon était un des 12 réfugiés qui ont trouvé la mort en cherchant à gagner la Grèce par la voie maritime. Il y avait 23 personnes réparties sur deux bateaux, dont neuf ont été sauvées. Cet événement a fait évoluer l'attitude de la communauté européenne par apport aux réfugiés.

    L'hebdomadaire Charlie Hebdo, attaqué par des terroristes en janvier 2015 pour ses caricatures du prophète Mahomet, s'est retrouvé au centre d'un nouveau scandale sur fond de crise migratoire en Europe après avoir publié plusieurs caricatures d'Aylan. L'hebdomadaire s'est attiré les foudres des internautes du monde entier, qui l'ont accusé de xénophobie et de racisme.

    La caricature où l'on peut voir le petit Aylan gisant sur une plage, avec, au loin, un panneau publicitaire McDonald affichant: "2 menus enfant pour le prix d'un", et "Si près du but" en guise de légende, a fait scandale.

    Lire aussi:

    Caricatures du petit Aylan: Charlie Hebdo au centre d'un nouveau scandale
    Caricatures du petit Aylan: Charlie Hebdo menacé de poursuites judiciaires
    Photo du petit Aylan Kurdi: les lecteurs ulcérés
    Je suis Aylan Kurdi
    Tags:
    Charlie Hebdo, Aylan Kurdi, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik