Ecoutez Radio Sputnik
    l'extraterrestre

    La majorité des Allemands croient aux extraterrestres

    © Flickr/ Beckie
    Société
    URL courte
    41799183

    Comme l'ont illustré les résultats d'un récent sondage mené par l'édition en ligne YouGov, les Allemands pensent que l'homme n'est pas le seul être vivant de l'univers.

    Depuis des lustres la question de la possible existence d'autres formes de vie hors la Terre préoccupe l'esprit des hommes. L'idée que quelque part dans la galaxie des hommes verts, jaunes ou rayés tenteraient par tous les moyens d'entrer en contact avec les terriens et leur enverraient des soucoupes volantes fascine et effraie en même temps.

    Cependant, les Allemands, réputés sérieux, disciplinés et plutôt sceptiques, ne perdent pas l'espoir de faire un jour la rencontre d'"un ami d'outre-Terre".

    Fait intéressant, les hommes (61%) sont davantage portés à croire aux extraterrestres que les femmes (51%). Peut-on y voir l'influence des jeux-vidéo? Qui sait…

    Mais pourquoi l'humanité n'a-t-elle pas encore trouvé de signes de vie intelligente sur d'autres planètes? 59% des Allemands déplorent que les planètes habitées soient situées si loin de la nôtre, ce qui empêche nos voisins spatiaux de nous contacter.

    Un Allemand sur cinq est persuadé que les extraterrestres ont une assez bonne connaissance de la Terre, mais ne veulent pas "faire les premiers pas". Timides, ces d'extraterrestres!

    En outre, 45 % des sondés estiment que l'on doive redoubler d'efforts afin d'inciter les extraterrestres à visiter la Terre. Dépêchons-nous donc de mettre sur pied des cercles culturels: hommes verts, vous êtes les bienvenus!

    Lire aussi:

    DE-STAR: un laser contre les menaces extraterrestres
    La NASA diffuse les messages des sondes Voyager aux extraterrestres
    Russie: des traces d'extraterrestres sur un champ
    Un milliardaire russe investit 100 M USD dans la recherche d'extraterrestres
    Tags:
    extraterrestres, espace, sondage, Terre, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik