Ecoutez Radio Sputnik
    Boris Eltsine et Vladimir Poutine

    Eltsine, le retour: la gaffe de la CNN qui fait tache

    © Sputnik. Vladimir Rodionov
    Société
    URL courte
    19032342

    Une animatrice de la chaîne américaine CNN a fait une gaffe en direct en commentant le discours de Vladimir Poutine lors de l'assemblée générale de l'Onu, s’amusent les médias mondiaux.

    La présentatrice, Ashleigh Banfield, a confondu le président russe Vladimir Poutine avec son prédécesseur à la présidence Boris Eltsine, décédé en 2007.

    "Le président russe Boris Eltsine est en train de terminer son discours… Oh, excusez-moi! Bah, je reviens 20 ans en arrière… Le président russe Vladimir Poutine est en train de terminer son discours", s'est-elle corrigée.

    Forcément, la gaffe n'est pas passée inaperçue: de nombreux commentaires caustiques sont apparus sur les réseaux sociaux, raillant "l'incompétence affichée" de l'animatrice.

    L'incident n'est toutefois pas unique en son genre. En février 2015, la CNN a affiché une photographie de Vladimir Poutine pour illustrer une information consacrée à l'identification du membre de l'EI ayant décapité le journaliste américain James Foley.

    "En raison d'une défaillance du serveur vidéo, une photo de Vladimir Poutine préparée pour une autre info est apparue lors d'un bulletin d'informations. Nous présentons nos excuses pour cette erreur", a indiqué la chaîne dans un communiqué.

    Le chef du Kremlin n'est pas le premier des leaders mondiaux à être victime d'une gaffe commise par la CNN ces dernières années. En novembre 2014, la chaîne a "confondu" Barack Obama et Oussama ben Laden dans un sous-titre qui accompagnait une information sur les attaques ayant visé le soldat Robert O'Neill après qu'il eut affirmé avoir abattu le chef d'Al-Qaïda.

    Une autre erreur grotesque a également fait le tour du monde. Alors que la Gay Pride battait son plein à Londres, Lucy Pawle, une correspondante de la chaîne américaine, a cru déceler un scoop dans la foule: elle a aperçu un drapeau de l'État islamique.

    "Je rentrais du travail, quand j'ai vu cet homme très distinct du reste de la foule, habillé en noir et blanc au milieu des couleurs vives. Il tenait ce qui semblait être une mauvaise imitation du drapeau de l'Etat islamique", explique-t-elle. "Si vous regardez le drapeau de près, ce n'est clairement pas de l'arabe. On dirait plutôt du charabia, mais c'est distinctement un drapeau de l'EI".

    Du charabia qui, à y regarder de plus près, s'avérait en fait être… des sextoys! Une belle gaffe pour la journaliste et pour la chaîne, qui a aussitôt retiré sa vidéo, que certains internautes ont néanmoins sauvegardée et remise en ligne. Cette parodie de drapeau était une "réaction scandalisée à l'avancée brutale de Daech en Afrique du Nord, en Libye, en Syrie et en Irak" a expliqué un peu plus tard son auteur dans une lettre publiée par le Guardian.

    Lire aussi:

    Poutine "Jihadi John": la CNN présente ses excuses
    CNN "intègre" l'Ukraine à la Russie
    "Monuments laids": le chef de la CNN à Moscou présente ses excuses
    Tags:
    CNN, Boris Eltsine, Vladimir Poutine, Barack Obama, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik