Société
URL courte
2450
S'abonner

Le fondateur et soliste du groupe américain veut une jolie maison en Crimée et se fiche de la réaction des Etats-Unis.

Fred Durst, le fondateur du groupe de rock américain Limp Bizkit, n'est pas préoccupé par l'éventuelle réaction des autorités des Etats-Unis à sa volonté de vivre et travailler en Crimée et d'obtenir la nationalité russe, a indiqué jeudi l'organisateur de sa tournée russe.

Selon le vice-premier ministre criméen Dmitri Polonski, l'administration de la Crimée aidera le musicien à s'installer dans la presqu'île. Durst, dont l'épouse est russe, a adressé une demande appropriée aux autorités. Il souhaite avoir une "jolie maison" en Crimée, ainsi qu'un passeport russe.

Roy Jones
© Sputnik . Vladimir Astapkovich
"Fred se fiche de la réaction des autorités américaines à sa volonté d'avoir la nationalité russe. Il a un fils aux Etats-Unis et s'il a des problèmes pour communiquer avec le garçon, cela aura de fortes répercussions dans l'opinion publique américaine", a raconté l'organisateur russe de la tournée qui débute le 25 octobre.

Limp Bizkit est un des groups phare de l'industrie musicale, son album "Chocolate Starfish Hot Dog Flavored Water" a été vendu à plus d'un million d'exemplaires en une semaine. Le groupe a obtenu nombre de prix dont Billboard, Grammy et MTV Music Awards.

Lire aussi:

Steven Seagal: à la recherche de ses racines russes
Roy Jones Jr. ironise sur son inscription sur la liste noire ukrainienne
Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Une ancienne ministre de Jacques Chirac placée en garde à vue
Tags:
musique, Limp Bizkit, Fred Durst, Crimée, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook