Ecoutez Radio Sputnik
    gâteau Kiev, Roshen

    En Pologne, les chocolats du président ukrainien ont un goût amer

    © Sputnik . Alexander Vilf
    Société
    URL courte
    16672
    S'abonner

    Des militants polonais appellent à boycotter la production de la société appartenant au président ukrainien Piotr Porochenko.

    Des activistes du mouvement polonais Zmiana boycottent les produits de la compagnie Roshen, propriété du président ukrainien Piotr Porochenko. Et ce, malgré ses promesses électorales de vendre l'entreprise.

    Les militants luttent ainsi contre l'homme qui a proclamé héros les combattants de l'Armée insurrectionnelle ukrainienne (UPA), qui avait organisé un massacre des Polonais pendant la Seconde Guerre mondiale.

    Au centre de Varsovie, les militants distribuent jour et nuit des tracts avec un logo de Roshen barré d'un trait rouge.

    "Connaissez-vous ces produits? En achetez-vous? Et savez-vous que le propriétaire de cette firme est un homme qui a décrété une fête nationale le jour de la création de l'UPA?", apostrophent-ils les passants.

    La marque Roshen est très populaire en Pologne, mais son propriétaire est méconnu du public.

    "Nous ne sommes pas contre l'Ukraine. Nous sommes contre le fait que le président ukrainien ait proclamé héros des fascistes. C'est pourquoi nous appelons à ne pas acheter la production de la firme de Porochenko. Et à soutenir les producteurs locaux", disent les organisateurs.

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'UPA combattait aussi bien contre l'URSS que contre l'Allemagne. A partir du printemps 1943, elle commettait également des exactions visant à exterminer les habitants polonais de Volhynie, de Polésie et de Galicie orientale. Selon les estimations, l'UPA est responsable de la mort d'environ 100.000 Polonais.

    Outre la compagnie Roshen, Piotr Porochenko, surnommé le "Roi du chocolat", possède un palais luxueux près de Kiev, la capitale. Sur son vaste territoire, on trouve un étang et même une chapelle (voir la vidéo ci-dessous).

    Lire aussi:

    L’UPA se reconstitue. Gare aux Russes et aux Juifs
    Quand l’EI épouse la cause des bandéristes ukrainiens
    Die Welt: la popularité de Porochenko en chute libre
    Tags:
    boycott, UPA, Roshen, Petro Porochenko, Pologne, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik