Société
URL courte
Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)
61070
S'abonner

Soutenir les pilotes russes sans quitter son canapé? Facile, pour les utilisateurs russophones de Twitter.

Des centaines d'utilisateurs russophones de Twitter participent samedi à un flashmob baptisé "Hommes en casques de pilote" pour soutenir les Forces aérospatiales russes qui mènent des frappes contre l'EI en Syrie.

Il suffit de dessiner un casque de pilote sur son avatar pour rejoindre ce flashmob antiterroriste.

Un blogueur, Nickro, a même créé une notice pour ceux qui souhaitent le faire: 

"1. Ouvrez un avatar. 2. Dessinez un casque de pilote. Vous trouverez un exemple à suivre dans la pièce jointe"

La Russie mène depuis le 30 septembre une opération militaire contre l'EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustible appartenant à l'EI. Le 7 octobre, quatre navires de la Flottille russe de la mer Caspienne ont aussi tiré des missiles contre des sites de l'EI. Selon l'Etat-major général russe, les terroristes essuient des pertes considérables et changent de tactique en se réfugiant dans les habitations. Ils ont perdu la plupart de leurs armes et matériels sur la ligne de contact avec les troupes syriennes. Plusieurs groupes faisant partie de l'EI sont déjà prêts à quitter la zone des hostilités.


Dossier:
Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)

Lire aussi:

Les Anonymous partent en guerre contre l'EI sur Twitter
Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
La Russie bientôt deuxième producteur d’or mondial? «Elle sait que le système financier n’est pas viable»
Tags:
pilote, flashmob, Internet, Twitter, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik