Société
URL courte
6362
S'abonner

Le désert d'Atacama au Chili s'est recouvert de millions de fleurs en raison de précipitations intenses.

Le désert le plus aride au monde, l'Atacama, dans le nord du Chili, s'est recouvert d'un gigantesque champ de fleurs colorées suite à l'arrivée du dangereux El Niño. Des milliers d'espèces de fleurs de différentes couleurs ont inondé cet immense espace d'habitude sec et désertique.

Cette merveille de la nature se produit tous les quatre ou cinq ans, mais cette année atteint une intensité sans précédent depuis plusieurs décennies. Le phénomène climatique El Niño en est la cause.

El Niño, ce phénomène météorologique particulier, différent du climat usuel, survient tous les deux à sept ans et se caractérise par des températures anormalement élevées de l'eau dans la partie Est de l'océan Pacifique Sud. Il se traduit aussi bien par des sécheresses que par des inondations. Il se manifestant par une hausse de la température de l'océan Pacifique, ce qui provoque des changements dans l'atmosphère et influe sur les vents et les régimes de pluie en Amérique latine.

"Le phénomène actuel est très inhabituel, il est dû aux inondations de mars qui ont provoqué une floraison spéciale en hiver, quelque chose que l'on n'avait encore jamais vu, (…) puis encore une floraison au printemps", a raconté à l'AFP Daniel Diaz, directeur régional du Service national du tourisme dans la région d'Atacama.

Ce spectacle a attiré énormément de visiteurs dans la région, qui enregistre une augmentation de près de 40% de la fréquentation touristique.

 

Lire aussi:

2015, année de tous les cataclysmes naturels?
Le phénomène El Niño se renforce dans le Pacifique
El Niño est arrivé: une année chaude nous attend
Tags:
fleurs, déserts, El Niño, météo, nature, Chili
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook