Ecoutez Radio Sputnik
    Les illuminations de Noël US consomment plus d'énergie que des pays entiers

    Les illuminations de Noël US consomment plus d'énergie que des pays entiers

    © AFP 2019 YURI KADOBNOV
    Société
    URL courte
    14323
    S'abonner

    Pour la traditionnelle fête de Noël, les Américains ornent leurs maisons avec des illuminations de fête qui consomment plus d’énergie que certains pays pauvres – comme le Salvador ou l’Ethiopie – le font en un an.

    Tous les ans pour Noël, les Américains ornent leurs maisons avec des lumières clignotantes. Toutes ces illuminations recouvrent des boulevards et des quartiers entiers des villes américaines, en créant une atmosphère de fête. Tout cela entraine une surconsommation d'énergie énorme.

    Les chercheurs du Center for Global Development (Centre du développement global), Todd Moss et Priscilla Agyapong, ont étudié des données de la Banque mondiale et d'un rapport du ministère américain de l'Energie de 2008.

    Selon leur recherche, les guirlandes lumineuses dans les arbres, sur les toits et sur les pelouses américaines consomment 6,63 milliards de kilowattheures d'énergie électrique chaque année. C'est plus que la consommation annuelle nationale en électricité de certains pays, tels que le Salvador avec 5,35 milliards de kilowattheures, l'Éthiopie avec 5,30 milliards et la Tanzanie avec 4,81 milliards de kilowattheures.

    6,63 milliards de kilowattheures d'énergie électrique… Un chiffre colossal! Cela représente la consommation de 14 millions de réfrigérateurs. Cependant, ce chiffre ne présent que 0,2% de la consommation annuelle d'énergie des États-Unis, rapporte Rappeler.com

    Le Centre du développement global est un centre de recherche à but non lucratif situé à Washington, engagé sur des questions du développement international. Il a été créé en 2001. Selon ses fondateurs, le but principal du centre est de "réduire le niveau de la pauvreté et des inégalités dans le monde en faisant changer la politique des États-Unis et d'autres pays riches"

    Lire aussi:

    Un Noël politiquement correct, c'est comment?
    Les chefs de l'espace n'ont pas oublié Noël
    Les animaux reçoivent leurs cadeaux de Noël
    Le Père Noël et ses cerfs militaires
    Tags:
    illuminations, consommation, électricité, énergie, Noël, Center for Global Development, Priscilla Agyapong, Todd Moss, Tanzanie, Salvador, Washington, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik