Société
URL courte
19292
S'abonner

George Lucas, créateur de la fameuse saga Star Wars, est mécontent du septième épisode au tournage duquel il n'a pas pris part.

Le créateur de Star Wars George Lucas a critiqué le nouvel épisode VII de la saga, sorti à la mi-décembre, rappelle le magazine américain The Hollywood Reporter.

"Ils ont décidé de faire un film rétro. Je n'aime pas ça. En travaillant sur chaque film, j'essayais de les rendre différents. Je les ai faits complètement différents, avec des planètes différentes, des vaisseaux différents", a raconté le réalisateur.

M.Lucas a fait remarquer que l'entreprise américaine Walt Disney, à laquelle il avait vendu la franchise de Star Wars, ne s'était pas intéressée à son avis lors du tournage du nouvel épisode.

"Ce sont mes enfants. Je les aime, je les ai créés, je suis émotionnellement très impliqué, et il me semble que je les ai vendus à des marchands d'esclaves", a-t-il ajouté concernant son attachement profond aux épisodes de la saga.

En octobre 2012, George Lucas a vendu les droits d'auteur de Star Wars à la compagnie Walt Disney pour un peu plus de 4 milliards de dollars.

Le nouvel épisode est produit par J.J.Abrams, créateur des "Disparus" et de "Star Trek", son collaborateur de longue date Bryan Burk et la présidente de Lucas film Kathleen Kennedy.

Une avant-première mondiale de l'épisode VII "Le réveil de la force" a été projetée le 14 décembre à Los Angeles. La frénésie autour de la mythique saga n'a pas de limite, 10 ans après la sortie du dernier épisode. Le nouvel épisode a établi un record commercial absolu, amassant un milliard de dollars pour les douze premiers jours de sa sortie en salle à travers le monde.

Lire aussi:

Angela Merkel comparée à la princesse Leia de Star Wars
Star Wars lancé sous une pluie de météorites
Le nouvel épisode de Star Wars projeté sur l'ISS
Les soldats de Star Wars débarquent à Moscou
Quand l'US Navy parodie Star Wars
L'Eglise du jediisme annonce un afflux de croyants
Tags:
cinéma, réalisateur, Star Wars (film), Walt Disney Company, J.J.Abrams, George Lucas, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik