Ecoutez Radio Sputnik
    Robot

    Cinq millions d'emplois menacés par les robots

    © AP Photo/ Koji Sasahara
    Société
    URL courte
    18319

    Grâce au développement de l'intelligence artificielle, certaines professions seront en voie d'extinction d'ici 10 ans.

    Grâce au développement de l'intelligence artificielle, certaines professions seront en voie d'extinction d'ici 10 ans. D'après un rapport de la Bank of America, 45% des objectifs de production seront effectués par des robots d'ici 2025. Actuellement, ce taux est de 10%, rapporte CNN Money.  

    ​Dans la zone à risque entrent les emplois administratifs, industriels et les métiers liés au traitement de données. Guides, conducteurs de taxi, boulangers, bouchers, mannequins, pharmaciens, agents d'assurances, vendeurs, collecteurs d'impôts et fonctionnaires font face à un risque élevé (80-100%). 

    ​Les professions qui exigent de l'intuition, de l'empathie et de l'interaction sociale resteront prisées. Parmi celles-ci figurent les médecins, psychologues, sapeurs-pompiers, policiers et détectives, artistes, photographes, travailleurs sociaux et prêtres.

    L'une des causes de l'automatisation croissante de travail est la baisse des prix pour les produits robotiques. Au cours des dix dernières années, les prix robotiques ont plongé de 27%, et la Bank of America prévoit une baisse supplémentaire de 22% au cours de la décennie à venir. 

    Suite au perfectionnement de l'apprentissage informatique et à la reconnaissance automatique du visage et de la parole, les robots ont déjà commencé à remplacer les personnes qui travaillent au contact des clients. 

    Les économistes préviennent que cette robotisation risque de bouleverser l'économie et d'accroître les inégalités de revenus. Les personnes peu qualifiées et les petits salaires seront les plus touchés.

    L'économiste principale de la Banque d'Angleterre, Andy Haldane, pense que la robotisation n'augmentera pas le taux de chômage. D'après lui, les gens se spécialiseront dans les travaux où ils surpassent les robots.

    Lire aussi:

    Un "Robot" commande des repas dans un fastfood
    L’armée US refuse la mule robotique
    Un robot qui virevolte pour le Titan
    Le portrait-robot du terrorisme djihadiste
    Tags:
    emploi, robot, chômage, Bank of America (BofA), Banque d'Angleterre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik