Société
URL courte
13661
S'abonner

Le Grand Mufti d’Arabie saoudite, Abdul Aziz ibn Abdillah Ali ash-Shaykh, a déclaré que le jeu d’échecs contredisait l’islam.

Les échecs sont une perte de temps stupide qui provoque la haine et l'hostilité entre les joueurs, a déclaré M.ash-Shaykh lors d'une émission télévisée.

Le Grand Mufti a également précisé que les échecs étaient un jeu de hasard et qu'ils étaient par conséquent interdits par l'islam, rapporte le Guardian.

Le journal britannique estime toutefois que les échecs ne seront pas interdits mais simplement considérés, à l'instar de la musique, comme une "futilité".

Ces propos auraient pu provoquer l'étonnement des musulmans du XVIIe siècle qui ont conquis la Perse et ont adopté le jeu avant de l'exporter en Europe.

Lire aussi:

Les leaders religieux doivent stopper conjointement l'effusion de sang (mufti)
Le monde arabe se détourne de l'Occident (grand mufti de Syrie)
Un poète saoudien condamné à mort pour avoir renoncé à l'islam
Un sondage choc révèle ce que les Britanniques pensent de l’islam
Tags:
jeu d'échecs, traditions, islam, Abdul Aziz ibn Abdillah Ali ash-Shaykh, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook