Ecoutez Radio Sputnik
    Waris Ahluwalia

    Un comédien américain interdit d'embarquer dans un avion d'Aeroméxico

    © AP Photo / Louis Lanzano
    Société
    URL courte
    1116
    S'abonner

    Le comédien a été retenu à l'aéroport de Mexico pour avoir refusé d'enlever son turban.

    Waris Ahluwalia, comédien américain, concepteur et militant social appelant toujours à une plus grande prise de conscience envers les fidèles à la religion sikh, a été empêché de prendre un vol à New York en raison de son refus d'enlever son turban lors d'un contrôle de sécurité à l'aéroport de Mexico, annonce the New York Times.

    Le comédien pratiquant le sikhisme et qui, comme la plupart des pratiquants de sa religion, porte un turban, en guise de symbole de son dévouement aux idées d'égalité et de justice sociale, évoque qu'il a reçu une carte d'embarquement de première classe avec un code lui signifiant qu'il lui fallait passer encore une fois le contrôle de sécurité.

    Après le contrôle des bagages de M.Ahluwalia, on lui a demandé d'enlever son turban, ce à quoi il a refusé de se plier. On l'a ensuite informé qu'il ne pourrait prendre un vol d'Aeroméxico en direction de New York qu'à condition qu'il réponde à la demande de la sécurité. "C'est un symbole de ma religion (…) c'est une chose que je porte tous le temps quand je suis en public", a déclaré M. Ahluwalia pour expliquer la raison de son refus.

    Après que les employés lui ont dit qu'il ne pouvait pas embarquer, le comédien s'est adressé à une association de Sikhs luttant pour les droits civiques aux Etats-Unis. Certaines sources rapportent qu'on aurait demandé au comédien de passer dans une pièce à l'abri des regards indiscrets, information que le comédien a par la suite niée.

    Gurjot Kaur, avocat principal au sein de l'association des Sikhs, a déclaré que ce n'était pas le premier incident du genre à se dérouler à l'aéroport de Mexico. D'après lui, les hommes barbus et les passagers portant une coiffure religieuse, en particulier les femmes musulmanes avec des foulards traditionnels, font l'objet d'une attention particulière de la part des services sécuritaires et sont parfois injustement associés à des terroristes.

    M.Kaur a déclaré que l'association avait réclamé des excuses publiques de la part des juristes d'Aeroméxico et exigé que le personnel chargé de la sécurité subisse une formation sur la diversité.

    M. Ahluwalia a affirmé que ce n'était pas la première fois que son turban s'était trouvé au centre d'attention. Le comédien avait en effet déjà été apostrophé à propos de son turban dans les aéroports américains, mais jamais on ne lui a refusé d'embarquer.

     

    Lire aussi:

    De fausses bombes venues des USA sèment la panique à l’aéroport de Roissy
    La cour de Jérusalem oblige une jeune femme à payer 14.000 EUR à son fiancé
    Amazon propose de louer les moines bouddhistes
    Une partie du Mur des lamentations à Jérusalem sera mixte
    Tags:
    religion, États-Unis, Mexique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik