Ecoutez Radio Sputnik
    Les cosmonautes russes de l'ISS sortent dans l'espace

    Un court-métrage d'animation russe nommé aux Oscars!

    © Photo. Russian Federal Space Agency
    Société
    URL courte
    0 162

    Nous ne pouvons pas vivre sans l'espace est un court-métrage du réalisateur de cinéma d'animation russe Konstantin Bronzit. Ce film a été nommé aux Oscars 2016 et a déjà été récompensé à plusieurs festivals, y compris le prestigieux festival d'animation d'Annecy.

    Ce chef d'œuvre de la filmographie de M.Bronzit, qui tourne des films d'animation riches et intelligents, est axé sur l'histoire de deux amis qui répondent aux noms de matricule 1203 et 1204. Ils partagent un même rêve d'enfance, celui de devenir cosmonaute et de voler vers les étoiles.

    Ayant passé leur entraînement dans le centre de préparation des cosmonautes, les deux protagonistes doivent accepter le fait qu'un seul d'entre eux sera choisi pour partir en vaisseau spatial, l'autre devant rester en réserve. Du coup, le lancement du vaisseau spatial se termine par une catastrophe qui brise la vie de 1204…

    "Mon film n'est pas consacré au programme spatial et il n'est que partiellement consacré à l'amitié. Il s'agît plutôt de la solitude, des liens très étroits entre les gens, de notre incapacité à vivre dans la société sans avoir la possibilité de s'échapper, sans avoir accès à un ailleurs pour respirer profondément et librement", a raconté le réalisateur au magazine américain le New Yorker.

    M.Bronzit a avoué que le scénario lui était venu dans ses rêves, sous la forme d'une image.

    Ce court-métrage d'animation est en lice pour un Oscars aux côtés du film The Revenant d'Alejandro González (nommé dans douze catégories), de Leonardo di Caprio (nommé dans la catégorie meilleur acteur), de Kate Blanchett et de Jennifer Lawrence (meilleure actrice).

    Lire aussi:

    DiCaprio recevra un Oscar… made in Russia
    A quand un Oscar pour "Léo le maudit"?
    Le dessin animé russe Macha et l’Ours a été vue plus d’un milliard de fois
    Les Américains admettent la suprématie russe…dans le dessin animé
    Tags:
    cinéma, dessin animé, The Revenant, Nous ne pouvons pas vivre sans l'espace (Mi ne mozhem zhit bez kosmosa), Cérémonie des Oscars (2016), Konstantin Bronzit, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik