Société
URL courte
6116
S'abonner

Des escrocs ont organisé sur Internet tout un réseau de distribution pour écouler sur le marché noir plus d’un million de cartes de crédits volées, écrit le journal britannique Times.

Selon les résultats de l'enquête menée par les journalistes du quotidien, n'importe qui peut acquérir une carte de crédit volée moyennant la modique somme de deux livres (environ 2,5 euros, ndlr). A ces fins, il suffit de se rendre sur un des sites illégaux affiliés au marché noir.

"De l'Albanie au Zimbabwe, des cartes bleues du monde entier". Voilà une publicité qui ne manquera pas d'attirer la clientèle la plus raffinée et exigeante à la fois.

Fine fleur de la société, marchands, employés de bureau, adolescents, retraités, n'importe qui peut être victime de cette escroquerie, souligne le Times.

Au moins 100.000 cartes bancaires émises par le Royaume-Uni sont actuellement en vente. Bien entendu, l'information privée concernant leurs détenteurs est en accès libre sur le Web, peu importe si elles appartiennent à un conseilleur de la reine, à un médecin ou à un banquier.

Plus de 5.000 de cartes bleues d'habitants de l'Irlande sont également sur le marché.

Lire aussi:

La carte de Kiev bientôt purgée de toute référence à Moscou
Une carte animée des explosions nucléaires
La plus grande carte postale au monde
Tags:
escroquerie, carte de débit, carte de crédit, Irlande, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook