Ecoutez Radio Sputnik
    Norma

    Atteinte du cancer, Norma, 90 ans, troque son traitement contre l'aventure

    © YouTube
    Société
    URL courte
    2250
    S'abonner

    Un cancer, comment réagir face à ce terrible diagnostic? Norma, 90 ans, a décidé de réaliser ses rêves et de partir à la découverte du monde.

    La voilà faire un tour à bord d'une montgolfière, déguster une bière, sentir une rose… Sur toutes ses photos, elle sourit. La vie est remplie de petits plaisirs, il faut juste savoir en profiter prouve Norma, 90 ans, à qui les médecins ont diagnostiqué un cancer de l'utérus. Cette habitante du Michigan a appris ce terrible verdict peu après le décès de son époux, Léo, avec qui elle a partagé 67 ans de sa vie.

    "J'ai 90 ans, je m'en lave les mains", a-t-elle répondu aux médecins qui lui ont proposé une intervention chirurgicale et une chimiothérapie.

    ​Au lieu de s'acharner sur son sort, Norma est partie en compagnie de son fils Tim, de sa belle-fille Ramie et leur caniche Ringo sillonner les routes à la recherche d'aventures. Depuis six mois que dure son voyage, ils ont visité le musée des OVNI de Roswell au Nouveau-Mexique, le Grand Canyon, le parc d'attraction Disney World et le centre spatial Kennedy. Mais ce n'est pas tout, Norma s'est rendue en Chine et a visité l'Europe.

    ​Des anecdotes de la vie, des photos et des impressions — cette famille les partage sur sa page Facebook dédiée au voyage de Norma, qui compte à ce jour 204.426 mentions "j'aime".

    Les proches de Norma assurent qu'elle supporte bien le voyage et que les symptômes de sa maladie ont même diminué.

    Oui, parfois il faut juste s'arrêter et prendre du plaisir à sentir des roses, comme le fait Norma. Longue vie à elle!

    Lire aussi:

    Un nettoyage gratuit pour les femmes atteintes du cancer
    Médecine: une "éponge" contre le cancer
    Cellules souches : un remède miracle contre le cancer
    Tags:
    maladies, voyages, cancer, Europe, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik