Ecoutez Radio Sputnik
    Le drapeau des USA

    Les candidats à la présidentielle US doivent-ils retourner à l’école?

    © Flickr / Kevin Lamarque
    Société
    URL courte
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
    1081
    S'abonner

    L'analyse des interventions des candidats américains à la présidentielle a dévoilé une tendance décevante.

    D'après les chercheurs de l'université Carnegie-Mellon (Etats-Unis) le vocabulaire et la grammaire utilisés par les candidats américains à la présidentielle sont proches de ceux des élèves de collège-lycée.

    Parmi les leaders du classement, on trouve le démocrate Bernie Sanders, dont les interventions ont été comparées à celles d'un élève de dixième année d'une école américaine ordinaire (classe de seconde en France). 

    Le républicain Marco Rubio arrive à la deuxième place. D'après l'étude, son vocabulaire correspond à celui du président actuel Barack Obama, dont le niveau correspond à celui d'un élève de neuvième année (classe de troisième).

    La favorite du parti démocrate Hillary Clinton a surpassé en termes de vocabulaire son époux, l'ancien président américain Bill Clinton, mais elle lui cède en éloquence.

    Dans le même temps, les linguistes ont noté que les interventions des candidats se simplifiaient lors de la campagne électorale.

    Toutefois, les chercheurs reconnaissent que l'étude a des points faibles. Pour leur étude, ils ont uniquement utilisé les sténographies des discours des candidats: le langage y est plus simple, moins structuré et comprend des propositions plus courtes que dans un texte écrit.

    Dossier:
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

    Lire aussi:

    Trump et Clinton gagnent les voix mais pas les cœurs
    Présidentielle US: les candidats se servent de la Russie comme d’un "gourdin"
    Trump a la cote auprès des militaires américains
    USA: un autre milliardaire dans la course présidentielle?
    Tags:
    éducation, campagne électorale, étude, Présidentielle américaine 2016, Barack Obama, Marco Rubio, Bernie Sanders, Bill Clinton, Hillary Clinton, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik