Ecoutez Radio Sputnik
    A woman walks on a plateform of Parisian subway as a train arrives, on October 28, 2010 in Paris.

    Un message dans le métro belge sème le malaise chez les passagers

    © AFP 2019 MIGUEL MEDINA
    Société
    URL courte
    Attentats à Bruxelles (142)
    4213

    A peine une semaine après les attentats perpétrées au cœur de la capitale belge, le panneau électronique d’une rame de métro de la ligne 2 (Bruxelles) a diffusé un message pour le moins déplacé, Boom, ce qui a illico fait un tollé sur Twitter.

    De son côté, la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB), écrit RTL, s'est empressée d'assurer qu'il s'agissait d'un bug et non pas d'une blague déplacée ou d'une cyberattaque de grande envergure.

    "Non, c'est un bug informatique. D'ailleurs, le message ressemble à Boom, mais quand on regarde plus attentivement, on voit bien que les lettres ne sont pas normales. Si cela ressemble au mot Boom, c'est le fait du hasard", a expliqué An Van Hamme, le porte-parole de la STIB.

    Et d'ajouter: "Nous avons immédiatement réagi en envoyant un technicien sur place. Ce message n'était affiché que sur un panneau, dans une seule rame. L'afficheur a immédiatement été neutralisé".

    Une série d'explosions, dont l'une au moins serait l'œuvre d'un kamikaze, ont frappé mardi matin l'aéroport et le métro de Bruxelles, faisant, selon le dernier bilan, 31 morts et environ 300 blessés. Cette vague d'attentats a été revendiquée par le groupe Daech.

    Dossier:
    Attentats à Bruxelles (142)

    Lire aussi:

    Le silence de la Suède a-t-il provoqué les attentats de Bruxelles?
    "Plutôt que de condamner Erdogan à La Haye, Bruxelles l'accueille chaleureusement"
    Attentats de Bruxelles: bévues et négligences des autorités belges
    Tags:
    bug informatique, station de métro, métro, Belgique, Bruxelles
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik