Ecoutez Radio Sputnik
    Le vélo chargé de livres, un Afghan parcourt les villages pour enseigner la tolérance aux enfants

    Un Afghan parcourt les villages pour enseigner la tolérance aux enfants

    © Flickr/ David Masters
    Société
    URL courte
    581

    Pour la première fois en Afghanistan, un homme a lancé un projet de distribution de livres pour les enfants. Chaque semaine il voyage en vélo de village en village pour apporter un peu de joie aux enfants à travers les livres.

    Saber Hossein a imaginé ce projet en octobre 2015. Il a commencé seul, en se déplaçant dans des villages éloignés de l'Afghanistan, avec 200 contes pour enfants. Puis, des bénévoles lui sont venus en aide. Actuellement, ils sont 20. Le nombre de livres a également augmenté de 6 000 unités.

    Le projet de Saber Hossein fonctionne comme une sorte de bibliothèque. Chaque semaine les livres sont tour à tour distribués dans les villages éloignés.

    "On utilise des vélos pour se déplacer pour plusieurs raisons. Tout d'abord, on n'a pas assez d'argent pour acheter des voitures. De plus, certains villages sont uniquement accessibles en vélo. Enfin, c'est symbolique, car les Talibans utilisent parfois des vélos pour commettre des attentats à la bombe, et moi, je veux que l'on remplace la violence par la culture", a expliqué Saber Hossein cité par Machable.

    ​Il se rappelle qu'au début il essayait de choisir des livres simples, puis, il s'est mis à transporter des livres classiques pour des enfants plus âgés. Ainsi, la bibliothèque sur roues possède des versions simplifiées d'ouvrages de Victor Hugo, Jack London, Antoine de Saint-Exupéry, Samad Behrangi [un écrivain iranien] et Ferdowsi [un poète iranien].

    "La plupart de nos livres viennent d'Iran, puisque la publication de livres en Afghanistan est très limitée. Pour les acheter, on se rend à la frontière iranienne.", précise Saber Hossein.

    Chaque fois que Saber amène des livres aux enfants de ce pays ravagé par des décennies de guerre, il essaie d'apporter une idée de la paix en évoquant des sujets tels que les dangers des stupéfiants, mais aussi le besoin de tolérance entre les peuples ayant des croyances et des cultures différentes.

    "Une fois, j'ai parlé des armes à des enfants, enleur disant: "Dites non aux armes et oui aux livres". Quand je suis retourné les voir, ils avaient rassemblé toutes leurs armes en plastique, leurs jouets. Ils me les ont tendues, mais ils avaient une condition: ils voulaient que leur village soit le premier à être livré lors de la prochaine distribution de livres, pour qu'ils puissent avoir plus de choix. Ça a été le plus beau moment de ma vie!"

    Mais ce travail n'est jamais simple. Parfois Saber reçoit des menaces par téléphone, les maitre-chanteurs le forçant à distribuer uniquement des livres islamiques. Autant dire que Saber risque sa vie.

    "Mais malgré ces difficultés, on veut continuer. Les enfants sont souvent victimes de la guerre ou encore de la violence domestique. (…) Donc on veut continuer à apporter un peu de joie dans leurs vies à travers les livres", déclare Saber Hossein.

     

    Lire aussi:

    Daech ne sera jamais vaincu sans une stratégie d'aide à ses enfants-soldats
    Johnny Depp: l'acteur rend visite à des enfants malades en Jack Sparrow
    Perdre beaucoup pour gagner davantage: cette famille qui adopte des bébés voués à la mort
    Tags:
    livres, vélo, enfants, Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik