Ecoutez Radio Sputnik
    campanules

    Contempler les campanules au Royaume-Uni, combien ça coûte?

    © Wikipedia
    Société
    URL courte
    123

    On n’arrête pas le progrès: un comté anglais a introduit un ticket payant afin de pouvoir admirer des campanules.

    Le Fonds national caritatif des sites du patrimoine culturel, historique et naturel du Royaume-Uni exigera paiement aux randonneurs désireux de contempler les campanules en fleurs du bois de Dockey Wood dans le comté de Hertfordshire, situé au nord de Londres.

    Obligatory #bluebell shot #dockeywood, nope I will not look at you #ashridgeestate #parkerthegoldie #bluebells 💙💙💙💙

    Фото опубликовано M a r i e (@heartfeltmarie) Апр 29 2015 в 2:37 PDT

    Au printemps, au moment de la floraison des campanules, des milliers de personnes se mettent à arpenter la forêt, ce qui nuit aux plantes. 

    Le Fonds précise sur son site que chaque année, l'organisation dépense des millions de livres sterling pour s'occuper des fleurs. D'où la nécessité de contrôler le flux touristique.

    Sunrise illuminates the #bluebell forest at #dockeywood on the #ashridgeestate. #nationaltrust #landscape #nature #awesomeearth #instagood #uk

    Фото опубликовано Faye Dunmall | 📷🇬🇧 (@fayedunmall) Янв 11 2016 в 5:47 PST

    Cependant, l'entrée ne sera payante que quelques jours, notamment le 30 avril, les 1er et 2 mai ainsi que les 7 et 8 mai. Le billet adulte coûtera ainsi trois livres sterling (3.76 euros). Certains Britanniques qualifient pourtant cette nouvelle mesure de "honte pour le pays tout entier", selon le journal britannique The Telegraph.

    #dockeywoods #bluebellwoods #ashridge #hertfordshire #nature #nikond5100 #nikon

    Фото опубликовано Deanne Naylor (@daydreaming_dee) Апр 28 2015 в 2:02 PDT

    Les plus belles fleurs au terrible parfum
    © Fotolia / Adria Suarez Vergara
    En outre, on envisage d'entourer le bois d'une clôture afin d'empêcher les visiteurs d'y entrer sans avoir préalablement acheté un ticket. La clôture permettra également de protéger les arbres contre le parking qui ne cesse de s'élargir et nuit aussi à la flore de la forêt.

    A n'en pas douter, les Britanniques risquent désormais de rechercher d'autres parcs, moins sécurisés et surtout gratuits, pour admirer en toute tranquillité l'épanouissement de la nature… 


    Lire aussi:

    Le "sakura sibérien" fait le buzz sur Internet
    La plus grande fleur du monde s'épanouit dans l'Altaï
    Le printemps en Crimée
    Cet Iranien plante 30.000 tulipes en mémoire de sa défunte mère
    Tags:
    billet, touristes, fleurs, campanules, comté de Hertfordshire, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik