Ecoutez Radio Sputnik
    Le monument de Révolution à Rzeszów

    Les Polonais refusent de démolir les monuments soviétiques

    © Photo. Lowdown
    Société
    URL courte
    36512

    Les habitants de la ville polonaise de Rzeszów ont dit non à la démolition des monuments soviétiques en déclarant qu’ils faisaient partie intégrante de l’histoire du pays.

    La municipalité de la ville polonaise de Rzeszów a refusé de soutenir l'initiative du Centre européen pour la poursuite des criminels communistes et nazis sur la démolition du monument soviétique dans cette ville, a déclaré le centre culturel polonais de Kaliningrad se référant au porte-parole du maire de Rzeszów.

    "On ne doit pas démolir les monuments. Si on détruit un monument, on ne changera pas l’histoire… Qui a libéré Rzeszów? L’Armée rouge. C’est un fait historique. Bien sûr, ce qui est arrivé après, c’est une autre histoire. Mais le fait est cependant que c’est l’Armée rouge qui nous avait libérés. Et des millions de jeunes gens, tués en combattant les nazis, n’étaient pas du tout intéressés par la politique", a déclaré le porte-parole.

    Plus tôt, le président de l'Institut polonais de la mémoire nationale Łukasz Kamiński avait annoncé des plans visant à démolir plus de 500 monuments de gratitude à l'armée soviétique. Les plans de l'institut prévoient la démolition des monuments qui sont installés dans les lieux publics. Les mémoriaux aux morts qui sont en même temps des lieux de sépulture des soldats soviétiques ne seront pas démolis. Le gouvernement polonais a également l'intention de poursuivre sa politique de protection des cimetières où les soldats soviétiques sont enterrés.

    Le sujet antisoviétique est revenu après la déclaration de Vladimir Novak, directeur du département subcarpathique du Centre européen pour la poursuite des criminels communistes et nazis. A son avis, le monument de Rzeszów doit être rasé. Toutefois, un sondage récent a montré qu'environ 90% des habitants de Rzeszów ne pouvaient pas imaginer le paysage de la ville sans le monument de la Révolution, consacré à l’Armée rouge.


    Lire aussi:

    Un monument au poète ukrainien Chevtchenko démantelé en Ukraine. Une erreur?
    La Pologne retire un monument italien d'Auschwitz
    Monument aux partisans anti-soviétiques inauguré en Lettonie, Moscou proteste
    France: inauguration d'un monument aux soldats du Corps expéditionnaire russe
    Tags:
    démolition, monument, communisme, nazisme, nazis, Seconde Guerre mondiale, Armée rouge, Rzeszow, URSS, Pologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik