Ecoutez Radio Sputnik
    Les activistes Femen le 1er mai 2015

    Les Femen perturbent un banquet du Front national à Paris

    © AP Photo / Francois Mori
    Société
    URL courte
    35654
    S'abonner

    "Fascistes restez planqués" et "Vive la fin du FN" ont crié les activistes, mais leur opération n'aurait été que de très courte durée. Les policiers les ont vite plaquées au sol avant de les évacuer dans des fourgons de police.

    Sept activistes du mouvement féministe Femen se sont rassemblées dimanche à Paris pour fêter "la fin du FN", près du banquet organisé par Marine le Pen à l'occasion du 1er mai, annonce la chaîne BFMTV.
     
    Selon la chaîne, sept militantes de Femen, seins nus et parées de mini-jupes dorées, sont arrivées vers midi ce dimanche devant la porte de La Villette à Paris, avec bouteilles de champagne et cotillons afin de célébrer "la fin du FN".

    "Fascistes restez planqués" et "Vive la fin du FN" ont crié les activistes, mais leur opération n'aurait été que de très courte durée. Les policiers les ont vite plaquées au sol avant de les évacuer dans des fourgons de police.
    Les partisans du Front national ont ensuite conseillé aux policiers de coucher les Femen sous les roues des fourgons et de ne pas faire preuve de tendresse à leur égard.


    L'année dernière, trois Femen avaient perturbé le traditionnel défilé du Front national, se montrant seins nus et lançant le salut nazi au balcon d'un hôtel de la place de l'Opéra.
    Portant l'inscription "Heil Le Pen" sur le torse, mégaphone à la main, elles avaient interrompu le discours de la présidente du parti, avant d'être violemment évacuées par le service d'ordre du FN. Un peu plus tôt, d'autres militantes avaient perturbé un dépôt de gerbe au pied de la statue équestre de Jeanne d'Arc. 
    Marine Le Pen avait dénoncé une "agression inadmissible" de la part de "harpies obscènes". Le parquet de Paris a classé sans suite au début de l'année l'ensemble des plaintes déposées par le parti d'extrême droite et les militantes à la suite de ces événements. Le mouvement féministe Femen, connu pour ses actions coups de poing, est né en Ukraine à la fin des années 2000.

    Lire aussi:

    Bienvenue à Paris! Femen frappe à nouveau pour la visite du président iranien
    Des Femen perturbent un salon musulman à Pontoise
    France : une militante Femen condamnée pour exhibitionnisme
    Tags:
    Femen, Front national (FN), Marine Le Pen, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik