Société
URL courte
0 70
S'abonner

L'intégration d'un enfant aveugle à la société est un défi pour ses parents. Mais la lecture peut aider à le surmonter en s'amusant.

Quelle meilleure façon d'enseigner des choses à un enfant que de jouer avec lui? La Fondation pour les aveugles de Dorina Nowill a élaboré le projet "Braille Bricks", qui vise à apprendre aux enfants aveugles à lire par le jeu. L'organisation brésilienne a quelque peu modifié les célèbres briques emboîtables et voilà, chaque pièce représente une lettre de l'alphabète en braille.

Les briques utilisées reprennent la forme des briques Lego et leurs encoches permettent de les encastrer les unes dans les autres. L'innovation réside dans la simplicité. Un grand nombre d'écoles sont équipées de machines à écrire braille, mais quand un enfant fait une faute d'orthographe, on perd beaucoup de temps pour la corriger. Mais avec des Braille Bricks, la procédure devient plus simple: l'enfant peut enlever la brique et en placer une autre.

Ce jeu de construction aide non seulement à apprendre l'orthographe du braille, mais aussi à s'intégrer à d'autres enfants avec ou sans déficience visuelle.

A l'heure actuelle, la Fondation a fabriqué des briques pour 300 étudiants malvoyants, mais elle espère en faire plus à l'aide d'"Attribution-ShareAlike 4.0 International", une licence qui rendra le design des Braille Bricks gratuit à partager ou à l'adapter pour n'importe quel but, même commercial, tant que vous distribuez le produit sous la même licence que les briques originales.

Le braille est un système d'écriture tactile à points saillants, à l'usage des personnes aveugles ou fortement malvoyantes. Le système porte le nom de son inventeur, le Français Louis Braille qui avait perdu la vue à la suite d'un accident.

Lire aussi:

Charles Michel: la Belgique frappée par deux attentats "aveugles, violents et lâches"
Facebook "racontera" les photos aux aveugles
Médias chinois: les critiques des BRICS sont aveugles ou envieux
Tags:
orthographe, jeu, aveugles, Brésil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook