Ecoutez Radio Sputnik
    Supporters wave flags ahead of the Eurovision Song Contest 2014 Grand Final in Copenhagen, Denmark, on May 10, 2014

    La Pologne insultée par la provocation ukrainienne de l'Eurovision

    © AFP 2019 JONATHAN NACKSTRAND
    Société
    URL courte
    39550

    La carte de l'Ukraine montrée lors du concours de la chanson Eurovision comprend les territoires de la Pologne et de la Russie moderne, y compris la Crimée et la ville polonaise de Chełm.

    Dans la vidéo de la chanteuse ukrainienne d'origine tatare de Crimée Jamala, certains provocateurs ont publié une carte de l'Ukraine moderne comprenant des territoires actuels de la Russie et de la Pologne.

    Après une première réaction de la Russie, la Pologne a critiqué cette présentation. Le site polonais Kresy.pl note que "la carte présentée dans la vidéo a une forte ressemblance avec celles publiées par le ministère ukrainien des Affaires étrangères dans les réseaux sociaux dans le cadre du projet +La propagande cartographique+".

    ​Dans la vidéo, les provocateurs ont utilisé trois cartes: la carte de l'Ukraine tirée d'un manuel français de géographie, daté de 1885, par Jacques Reclus, la carte donnée aux migrants ukrainiens en Suisse en 1916 et une carte autrichienne datant de 1890.

    Les journalistes considèrent la vidéo comme une provocation consciente.

    Au concours Eurovision de la chanson, l'artiste ukrainienne chantera "1944", une chanson consacrée à la déportation des Tatares de Crimée.

    Rappelons qu'en 1944, sous le prétexte d'une prétendue collaboration entre les Tatars de Crimée et les nazis pendant l'occupation allemande de la Crimée de 1941 à 1944, le gouvernement soviétique a expulsé les Tatars de la Crimée sur ordre de Joseph Staline. Les Tatars ont majoritairement été déportés vers la Sibérie et en République socialiste soviétique d'Ouzbékistan.

    Lire aussi:

    A Vienne, les talons aiguilles ont la cote… chez les hommes
    Eurovision 2016: le premier ministre suédois de nouveau raillé sur Facebook
    Vienne: des feux piétons devenus amicaux pour les homosexuels
    Tags:
    carte, Eurovision, Pologne, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik