Ecoutez Radio Sputnik
    Les formules mathématiques

    Aux Etats-Unis, des équations différentielles prises pour des messages terroristes

    © Flickr / João Trindade
    Société
    URL courte
    20621
    S'abonner

    Aux Etats-Unis, les voyageurs d’un vol American Airlines ont été retardés de deux heures car une passagère soupçonnait son voisin de terrorisme. Mais l’homme était juste un professeur qui résolvait des équations différentielles.

    Une américaine a fait retarder un vol après avoir pris des écritures mathématiques pour un complot terroriste. Elle a suspecté son partenaire de voyage, un professeur d'économie de l’Université de Pennsylvanie, de terrorisme car elle a vu des écritures étranges dans son cahier.

    Le professeur Guido Menzio devait partir pour le Canada où il avait l’intention de prononcer un discours à l’Université de Queens. Sur le vol au départ de Philadelphie (Pennsylvanie) et à destination de Syracuse (Etat de New York), sa voisine a essayé de démarrer une conversation avec lui, mais M. Menzio, occupé par les notes dans son carnet, est resté de marbre.

    La passagère a commencé à lire les écrits et a ensuite appelé une hôtesse de l'air pour lui transmettre un petit mot. Alors que les passagers attendaient le décollage, l’hôtesse est revenue vers la voisine de M. Menzio. Elle s'est intéressée à l’état de santé de la passagère et l’a amené vers la sortie de l’appareil.

    Plus tard, il s’est avéré que la passagère avait vu que l’homme résolvait des équations différentielles dans son cahier et l’avait signalé à l'équipage tout en exprimant son sentiment sur le fait qu’il pouvait être un terroriste. Le vol d’American Airlines a été retardé et M. Menzio a été expulsé de l'avion pour être interrogé.

    Un exemple écrit de l'équation différentielle.

    Lorsque la situation a été éclaircie, le professeur est revenu et a repris sa place.

    "On m'a dit qu'elle pensait que j’étais un terroriste, parce que j’utilisais une écriture étrange dans mon cahier. J’ai ri. Nous sommes revenus dans l'avion et je leur ai montré mes équations mathématiques", a expliqué Guido Menzio sur sa page Facebook.

    Selon lui, "le pilote avait l'air confus", rapporte le Washington Post.

    L'avion a décollé pour Syracuse deux heures après l'heure prévue, cependant, sans la passagère vigilante qui a préféré ne pas revenir à bord.

    Lire aussi:

    Inde : une grue s'abat sur un avion! (Vidéo)
    Détournement du vol d'EgyptAir: ce qui s'est passé à bord
    Des années 1990 à nos jours: retour sur les plus grands détournements d'avion
    Eteindre son portable en avion, est-ce vraiment utile?
    Tags:
    avions de ligne, ignorance, écriture, équations, mathémathiques, terrorisme, Université de Pennsylvanie, American Airlines, Guido Menzio, Canada, New York, Philadelphie, Pennsylvanie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik