Société
URL courte
3131
S'abonner

Un entrepreneur italien résidant au Portugal a dévalisé 12 banques pour régler ses dettes à l’Etat et à divers établissements bancaires. La date de son procès, qui se tiendra dans la ville de Matosinhos, est fixée à jeudi.

Pietro Riccio a été le propriétaire d’une chaîne de pizzerias dans les villes de Santa Maria de Feira et de Vale do Sousa, dans le nord du Portugal. Mais au fil du temps, les dépenses de cet entrepreneur ont fini par excéder ses recettes, le malheureux accumulant bientôt les dettes. Dépenses personnelles, sociales, prêts, péages d’autoroutes, enfants, tout contribuait à l’endettement de notre homme.

Pour en finir avec cela, Pietro accompagné d’un complice, Italien lui aussi, n'a pas trouvé mieux que de voler des banques. A première vue, ce n’est pas une idée si stupide que cela, sauf que nos deux énergumènes ont utilisé des pistolets en plastique…

Selon le journal portugais Jornal de Noticias, le premier braquage a été effectué le 24 février dernier. À la suite d’un raid dans un bureau de la banque BPI à Viana do Castelo, les criminels ont réussi à emporter 1.827 euros.

S’en est suivi 11 autres braquages de la Caixa Geral de Depósitos dans le nord et dans le centre du Portugal. Lorsque la police de Porto a enfin mis la main sur les deux criminels, ils avaient déjà réussi à réunir la somme rondelette de 92.000 euros.

Les braquages se sont déroulés dans le calme et sans recours à la violence, les armes utilisées par les voleurs n’étant rien d’autre que des jouets en plastique. Pendant leurs opérations, les criminels portaient simplement des perruques et des masques.


Lire aussi:

Une Française courageuse contre un braqueur armé (VIDEO)
L'un des lieux les plus sécurisés de Paris braqué
Bruxelles: le voleur de la tête de momie interpellé
En Thaïlande, le voleur des bijoux saoudiens se fait moine
Tags:
plastique, cambriolage, pizza, jouet, dette, banques, Portugal, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook