Société
URL courte
231016
S'abonner

L’égarement de la délégation indonésienne, Angela Merkel effrayée par le labrador de Vladimir Poutine, Georges Bush et les solistes du chœur des cosaques du Kouban à demi nues… Si les murs de la résidence du président russe à Sotchi pouvaient parler, ils auraient de drôles d'histoires à raconter.

Assez modeste d'après son design, seuls les habitants de la résidence connaissent le nombre exact de bâtiments qui la composent. Pas si difficile de s'y égarer.

Les bâtiments habités et les lieux réservés aux rencontres officielles sont séparés par plusieurs centaines de mètres. Et si l'ex-président russe Dmitri Medvedev se déplaçait en voiture électrique, les journalistes devaient effectuer un véritable marathon sportif: le centre de presse est situé à une centaine de mètres en amont de la datcha. Les journalistes devaient monter et descendre plusieurs fois par jour tout en dictant ou tapant un texte sur une tablette.

Ce centre de presse connaît des histoires piquantes. Ainsi, lors de la rencontre entre George W. Bush et son homologue russe à Sotchi lors d'un sommet en 2008, le président américain a pu voir des chanteuses à demi nues. En montrant le territoire de la résidence, le président russe a emmené son homologue au centre de presse ou les solistes du chœur des cosaques du Kouban repassaient leurs costumes avant le concert et ne portaient donc que des sous-vêtements. Les témoins racontent que M. Bush en est resté bouche bée, frappé par la beauté des filles russes à peine cachée.

Et si, dans l'ancien bâtiment, les journalistes rencontraient souvent le chien favori du président russe, Koni, ils n'ont vu qu'une seule fois Khadjibek, un cheval de race Akhal-Téké. Le roi du Bahreïn a reçu en cadeau de Vladimir Poutine un cheval turkmène, tandis que le monarque lui a offert une épée en acier.

On a également pu voir l'intérieur de la résidence quand Vladimir Poutine et le premier ministre Dmitri Medvedev ont effectué une séance de sport et pris ensemble le petit déjeuner dans la résidence Botcharov Routcheï.

La résidence Botcharov Routcheï (Ruisseau Botcharov) à Sotchi est une résidence d'État utilisée comme lieu officiel de villégiature estivale du président russe. Elle est située au bord de la mer Noire et essentiellement associée à Vladimir Poutine. Pourtant, il n'est pas le premier à en faire sa résidence. Elle a été bâtie pour Kliment Vorochilov, commissaire du peuple pour les Affaires militaires et navales. Elle tire son nom d'une petite rivière, que les habitants appelaient "Botcharov Routcheï" et qui coule non loin de la résidence du marchand Botcharov.

C'est aussi près de cet endroit que l'ex-dirigeant soviétique Joseph Staline, atteint d'une maladie grave, se ressourçait.

La construction de la villa avait été lancée après la mort de Staline et a été achevée en 1955.

A partir de 1960, se reposent à Botcharov les dirigeants les plus importants de l'Union soviétique: Khrouchtchev, Brejnev…

Depuis 1991, Botcharov Routcheï est la résidence secondaire officielle du Président russe en période estivale.

Elle est utilisée comme telle depuis 1991 par le président Boris Eltsine, sa femme adorant la résidence. En 2000 puis en 2008, les successeurs d'Eltsine, Vladimir Poutine et Dmitri Medvedev, ont gardé l'habitude de se rendre en été à Sotchi dans le palais de Botcharov.

Lire aussi:

Poutine fait un clin d'œil aux New-yorkais sur Times Square
A qui profitera le Brexit? Bien sûr à Poutine!
Bill Clinton: "la Pologne et la Hongrie veulent un gouvernement à la Poutine"
Vladimir Poutine: sa douzième année au pouvoir en chiffres
Tags:
Vladimir Poutine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook