Société
URL courte
492610
S'abonner

Dans la région du Xinjiang, des mesures très strictes visent à entraver le jeûne pendant la période du ramadan.

Les autorités de la Région chinoise autonome ouïghoure du Xinjiang (nord-ouest du pays) ont interdit aux étudiants, enseignants, fonctionnaires ainsi qu'à tous les membres du Parti communiste chinois de jeûner durant le Ramadan, mois sacré pour les musulmans. 

Elles ont également ordonné aux propriétaires de restaurants de continuer de travailler et de ne pas fermer les locaux pendant la journée, annonce le journal britannique The Independent.

Le membre du Congrès mondial des Ouïghours Dilxat Raxit a notamment déclaré que les autorités chinoises cherchaient ainsi à réprimer la croyance des Ouïghours (peuple turcophone et musulman sunnite habitant la région autonome ouïghoure du Xinjiang en Chine) qu'elles qualifient de menace. 

Les musulmans constituent environ 58% de la population de la Région autonome ouïghoure du Xinjiang. Une clandestinité extrémiste ouïghoure opère également sur ce territoire.

Ce n'est pas la première fois que les autorités chinoises interdisent de jeûner pendant la période du Ramadan qui dure cette année du 6 juin au 4 juillet.

Lire aussi:

Syrie: les terroristes autorisés à continuer le massacre pendant le Ramadan
Rassemblement devant la grande mosquée de Paris annulé
France: transformer les églises vides en mosquées?
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Tags:
jeûne, ouïghoure, Ramadan, religion, musulmans, Congrès mondial des Ouïghours, Xinjiang, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook