Société
URL courte
0 93
S'abonner

On n'arrête plus le progrès! Afin de faciliter le processus politique, les autorités d'une petite commune espagnole ont décidé d'utiliser l'application Telegram pour recueillir les votes d'un référendum pour nommer certaines des rues.

C'est la première fois qu'une application est utilisée pour organiser un référendum, même si son ampleur reste modeste.

Quart de Poblet est une commune espagnole située dans la province de Valence et dont la population s'élève à près de 25.000 habitants. Une des particularités de cette ville réside dans le fait que le nom de ses rues est à dominante masculine. Les autorités ont donc décidé de se lancer sur la voie de la parité en proposant de rebaptiser huit d'entre elles. Les habitants de Quart de Poblet se sont donc vus proposer 24 noms.

Au cours du premier jour du référendum, 79 habitants ont donné leur voix via la messagerie Telegram et 193 citoyens ont voté directement sur le site.

L'application Telegram n'est pas le seul moyen de voter introduit par les autorités, les habitants peuvent aussi s'exprimer via le site officiel de la commune ou des kiosques informatiques.

La tenue d'un référendum afin de rebaptiser des rues est un événement insignifiant à l'échelle mondiale, mais il prouve que les outils informatiques peuvent faciliter les processus politiques et augmenter la participation citoyenne.

Lire aussi:

Pour l'Euro-2016, la France lance une application "alerte attentat"
Sous la pression, une appli populaire contrainte d'effacer ses masques d'Obama
L'ancien chef du Pentagone sort une nouvelle appli de solitaire
Tags:
vote, référendum, application, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook