Société
URL courte
219
S'abonner

Afin d'effacer les traces du passé colonial, le Musée national danois d'art a décidé de supprimer le mot "nègre" de titres et descriptions de ses œuvres.

Le Musée national d'art a annoncé vouloir changer le mot "nègre" par "Africain" dans le but de supprimer "la terminologie coloniale" de sa collection. 

Les changements porteront notamment sur quatorze toiles des artistes danois peintes entre les années 1609 et 1959, a déclaré mardi le directeur-adjoint du musée Peter Noergaard Larsen cité par l'agence Associated Press

Le Musée national d'art situé dans la capitale danoise de Copenhague s'est inspiré de la démarche du Rijksmuseum d'Amsterdam (Pays-Bas), qui s'est engagé l'année passée à supprimer des termes racistes et surannés dans les titres et les descriptions de ses œuvres.

Pourtant, ces nouvelles mesures ont suscité une vague de critiques de la part du Parti populaire danois (DF, anti-immigration) qui a accusé le musée de tenter de réécrire l'histoire. 

Bien que le Danemark n'ait jamais été une puissance coloniale phare, le pays possédait quand même des colonies dans les Caraïbes, en Afrique et en Asie. Il a également participé à la traite négrière. 

Cependant, le porte-parole du Musée national du Danemark, situé également à Copenhague, a annoncé sauvegarder des "termes coloniaux" dans sa collection car ils décrivaient "l'inégalité entre les gens qui est une partie de l'histoire", lit-on dans le quotidien danois Politiken.  


Lire aussi:

Sous la pression, une appli populaire contrainte d'effacer ses masques d'Obama
Obama constate la persistance des clivages raciaux aux USA
Un livre pour enfants sur les esclaves retiré de la vente aux USA
Voici la nouvelle attestation de déplacement à télécharger - photo
Tags:
tableau, oeuvre d'art, racisme, musée, Danemark, Pays-Bas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook