Ecoutez Radio Sputnik
    vêtement

    En Suisse, mieux vaut cacher ces joggings qui vous coûteront votre nationalité

    © Flickr/ David in Lisburn
    Société
    URL courte
    7181

    Clairement, les autorités suisses préfèrent voir des gentlemen en smokings et des dames en robes de soirée parmi leurs résidents. Cette famille originaire du Kosovo l'a appris à ses dépens, en se voyant refuser la citoyenneté à cause… d'une paire de joggings!

    Selon le journal local Basellandschaftliche Zeitung, en 2005, la famille Halili a reçu un énorme soutien du village de Bubendorf (nord du pays), situé dans le canton de Bâle-Campagne, quand les autorités ont envisagé de les renvoyer au Kosovo. Grâce à ce soutien, les Halili ont obtenu en 2006 la permission de résider à Bubendorf.

    Mais le 18 mai 2016, la famille a constaté que ce soutien avait diminué car sa demande de citoyenneté a été rejetée par un comité du village dirigé par des résidents.

    Les membres de la famille avaient satisfait aux exigences formelles de naturalisation et ont prouvé qu'ils connaissaient les coutumes et la géographie de la région. Qui plus est, tous les quatre parlent allemand, a confirmé un résident local. Néanmoins, certains membres du comité ont jugé que la famille n'était pas tout à fait suisse.

    Tout d'abord, les résidents de la commune n'ont pas apprécié leur amour pour les pantalons de course. Deuxième grief: ils ne saluent pas les gens lorsqu'ils les croisent.

    "Les arguments contre la naturalisation étaient purement émotionnel", a reconnu le président du comité Roger Frey.

    Selon les règles de la naturalisation dans le canton de Bâle-Campagne, ceux qui cherchent la citoyenneté suisse doivent être en mesure de parler allemand au niveau B1 et être intégrés dans les coutumes suisses et locales.

    Alors que les exigences formelles sont vérifiées par le canton, qui mène également l'interview personnelle du candidat, le maire ou le conseil de la commune doivent discuter de son niveau d'intégration avant de procéder à un vote lors d'un scrutin ouvert.

    Selon la Basellandschaftliche Zeitung, les refus de citoyenneté sont très rares dans Bâle-Campagne. Les résidents de la commune ont dû vraiment détester ces joggings…

    Lire aussi:

    Sexiste, l'hymne canadien?
    Un touriste britannique victime d'un "mauvais tour" de David Copperfield?
    Un architecte néerlandais propose de construire des bâtiments "sans fin"
    Tags:
    pantalon, commune, citoyenneté, migrants, Suisse
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik