Ecoutez Radio Sputnik
    marijuana

    Microsoft dit "oui" aux ventes légales de cannabis

    © Flickr/ PabloEvans
    Société
    URL courte
    7610
    S'abonner

    Microsoft a annoncé jeudi un partenariat avec Kind Financial, une start-up californienne dont la technologie permet aux autorités locales de suivre les ventes de cannabis.

    La légalisation de marijuana, qui a déjà bouleversé plusieurs États américains, vient désormais titiller Microsoft, qui se dit intéressé par l'industrie du cannabis légal. Mais rassurez-vous, la corporation n'a pas l'intention de devenir un dealer: elle va travailler avec la start-up californienne Kind Financial, qui développe un outil pour les vendeurs "légaux" de marijuana, rapporte le quotidien New York Times.

    Le système de Microsoft va fonctionner dans les États américains qui ont légalisé la production et la vente du cannabis pour un usage médical ou récréatif. L'outil de l'alliance Kind Financial-Microsoft va suivre les graines de cannabis et empêcher qu'elles ne se perdent ou ne soient écoulées au marché noir. Microsoft va attacher son programme à sa plateforme cloud "Azure Governement", utilisée par le gouvernement américain depuis fin 2013 pour traquer les ventes.

    En dépit du fait que la légalisation a déjà touché 25 États, la drogue demeure illégale au niveau fédéral, ce qui diminue considérablement le potentiel d'investissement des entreprises évoluant sur le marché de la marijuana, lesquelles se plaignent souvent de l'impossibilité de lever des fonds et de mener des transactions dans la majorité des banques américaines.

    Lire aussi:

    La marijuana reconnue aux USA comme un produit casher
    Quand une cité Maya inconnue s'avère être... un champ de marijuana
    Près de 5.000 manifestants à Prague pour la légalisation du cannabis
    Tags:
    cannabis, marijuana, drogue, légalisation, Microsoft, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik