Ecoutez Radio Sputnik
    Les ouvriers font des pièces métalliques dans une usine de Changzhou Wujin Zhengda Vehicle Industry Co. Ltd à Changzhou, province du Jiangsu, en Chine, le 9 Juillet 2015

    Quatre heures pour empêcher le suicide d'une Chinoise privée de congé (vidéo)

    © REUTERS / John Ruwitch
    Société
    URL courte
    5018
    S'abonner

    Une ouvrière d’une usine chinoise a été frappée durement par une mauvaise nouvelle. Quand elle a découvert que la direction l’avait privée de congé, elle a décidé de se suicider.

    Une Chinoise qui travaille dans une usine de la ville de Zhongshan, dans la province de Guangdong (sud-est du pays), a décidé de se suicider après avoir appris qu’elle avait été privée de congé.

    La jeune femme est montée sur le toit d'un haut bâtiment, où ses parents et la police ont essayé de la dissuader de commettre l’irréparable. Elle n’a laissé personne s’approcher d’elle pendant près de quatre heures.

    Finalement, les proches de la Chinoise ont réussi à la convaincre.

    Il s’est avéré que la femme avait beaucoup de problèmes accumulés depuis longtemps, et le refus de lui accorder un congé a été la goutte d'eau qui a provoqué chez elle une dépression nerveuse.


    Lire aussi:

    La police montre l'arme avec laquelle Kurt Cobain s'est suicidé
    Taux de suicide en France: les agriculteurs payent le plus lourd tribut
    Une présence démoniaque, ou pourquoi 80 personnes se sont-elles suicidées?
    Tags:
    incident, femmes, dépression, suicide, vacances, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik