Ecoutez Radio Sputnik
    Marilyn Monroe

    Plus votre décolleté est plongeant, plus vous avez de chance d'obtenir le poste

    © Flickr/ Ky
    Société
    URL courte
    5712
    S'abonner

    Si une femme joint une photo avec un décolleté plongeant à son curriculum vitae, ses chances d'obtenir un entretien d'embauche sont multipliées par 19.

    Cette conclusion a été faite par des scientifiques français présentant leur rapport à la conférence sur l'image du corps, qui a lieu les 28 et 30 juin 2016 à Bristol (Angleterre), rapporte le Daily Telegraph.

    Décolleté féminin VS gouvernement croate
    © AFP 2019 MLADEN ANTONOV / AFP
    Sevag Kertechian, de l'Université Panthéon-Sorbonne, a mené une expérience impliquant deux femmes semblables en apparence et ayant une expérience et des compétences similaires dans le domaine des ventes et de la comptabilité. Ils ont joint à leurs CV des photos où elles avaient des vêtements soit avec un haut col, soit avec un décolleté plongeant.

    Pendant trois ans, chaque participante a envoyé son CV à 200 annonces d'emploi (100 dans le domaine de la vente et 100 dans le domaine de la comptabilité).

    Il s'avère que le CV avec un décolleté a reçu plus de réponses invitant à un entretien (62 de plus pour la première profession et 68 de plus pour la seconde).

    "Bien que le travail dans le domaine de la vente implique une communication avec les clients et la comptabilité suppose juste un travail dans un bureau, même dans le second cas les candidates habillées de manière provocante ont attiré plus l'attention. Ces résultats semblent être choquants et désagréables, mais on ne peut pas les qualifier d'inattendus", a conclu M.Kertechian.

    Lire aussi:

    Voici pourquoi le prochain président de l'Islande sera une femme
    La première "femme génétiquement modifiée" en visite à Moscou
    Elle fait un portrait de DiCaprio avec ses seins
    Un discours de Valls perturbé par une militante aux seins nus
    Tags:
    Curriculum vitae, poste, femmes, Sorbonne, Bristol
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik