Société
URL courte
127
S'abonner

Améliorer la vie de ses concitoyens est le but principal d'un maire argentin. Julio Garro fait de son mieux pour remplir sa mission… en imposant une taxe sur l'utilisation de l'asphalte et des DAB (distributeur automatique de billets).

L'initiative inclut une taxe annuelle d'un montant de 30.000 pesos argentins (presque 1.800 euros) sur chaque DAB installé dans les rues de la ville argentine de La Plata. Les banques devront la payer pour compenser les inconvénients imposés par les queues qui empêchent les déplacements des piétons. 

Mais les idées farfelues du maire de La Plata ne se limitent  pas à cela. Il veut  imposer une "taxe sur l'asphalte" qui s'appliquera aux acheteurs de voitures (0,5% de la valeur de la vente). La taxe concernera également les propriétaires de motos qui payeront leur taxe sur les véhicules sur la base du prix fiscal de la moto, et pas de son moteur.

Les autorités soulignent que les moyens recueillis seront utilisés pour améliorer la circulation dans la ville et installer de nouveaux signaux routiers afin de "fournir le meilleur service aux citoyens". Une autre taxe portera sur l'organisation des concerts dans la plus grande stade de la ville, augmentant le taux de 1% à 1,5%.

Lire aussi:

Le maire de Nice perd sa bataille contre la mosquée des Saoudiens
Un maire italien tente de vendre sa ville sur Facebook aux Chinois
Une application qui recense... les crottes de chien dans les rues de Paris!
Tags:
taxes, ville, amélioration, maire, Argentine, La Plata
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook