Ecoutez Radio Sputnik
    Les filles dénudées déclarent une guerre à la corrida

    Des filles dénudées déclarent la guerre à la corrida

    © Photo. Youtube / capture d'écran
    Société
    URL courte
    181012
    S'abonner

    Les dizaines de défenseurs des animaux se sont rassemblés au centre de Pampelune, en Espagne, enduits de faux sang pour dénoncer le massacre annuel des taureaux.

    Sous l'égide des organisations Peta et AnimaNaturalis, près de 100 militants ont manifesté mardi contre les corridas et les courses de taureaux (encierro en espagnol) dans le centre-ville de Pampelune (nord de l'Espagne), où se déroulent chaque année les fêtes taurines de San Fermin.

    Équipés de cornes et à demi-nus, les manifestants se sont arrosés de faux sang, brandissant des pancartes pour dénoncer les corridas et lâchers de taureaux où les animaux sont fréquemment tués.

    Chaque année, ces fêtes taurines attirent des centaines de milliers de spectateurs. Selon le chef d'AnimaNaturalis, les manifestants voulaient ainsi attirer l'attention sur la violence des fêtes et leur inconvenance. L'expert a souligné que près de 50 taureaux meurent pendant les festivités.

    L'encierro fait partie des fêtes taurines de San Fermin, qui se déroulent depuis déjà 800 ans chaque année à Pampelune en juillet. Les taureaux sont libérés de l'enclos puis galopent à travers les rues. Ils courent 825 mètres jusqu'à l'arène où se tient la corrida.  

    Lire aussi:

    Légalité de la bestialité au Canada, les défenseurs des animaux scandalisés
    En Espagne, pas touche à la corrida!
    Le festival du lancer de canards interdit en Espagne
    Tags:
    taureaux, corrida, animaux, AnimaNaturalis, PETA, Pampelune, Espagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik