Ecoutez Radio Sputnik
    Les employés. Image d'illustration

    Votre métier est-il dans la liste des plus dangereux au monde?

    © Fotolia / yanlev
    Société
    URL courte
    572
    S'abonner

    Toutes les professions rythment grandement la vie des employés, mais certaines nous tuent à petit feu, affirment des chercheurs américains dans une étude d'envergure.

    Des chercheurs américains ont énuméré les métiers les plus dangereux du monde. Ils précisent que leur but était de dresser la liste des professions susceptibles de placer l'employé en danger de mort. Selon les scientifiques, les gens qui travaillent dans le secteur de la vente, au service client ou dans l'entretien sont très exposés aux risques de congestion cérébrale et d'infarctus.

    "Nous avons établi que les spécialistes possédant un haut niveau de qualification dans le domaine de la gestion, sont plus exposés aux pathologies du système cardio-vasculaire, entraînant parfois la mort", estiment les chercheurs qui ont fait une étude auprès de 5.500 volontaires issus de différentes catégories de métiers.

    L'expérience qui consistait entre autres en une étude de leur état de santé, a montré que 22% des travailleurs du secteur des transports fument, environ 70% des employés dans le domaine de l'entretien et de la vente ne mangent pas sainement, tandis qu'on enregistre un taux de cholestérol 

    élevé chez près de 70% des cadres de tous les niveaux.

    Les experts américains ont également fait remarquer que les pompiers et les employés des services de sécurité souffraient souvent de surpoids. 35% des représentants de cette catégorie professionnelle se plaignent d'hypertension.

    Alors, le travail, est-ce vraiment la santé?

    Lire aussi:

    Un coiffeur nomade visite 21 pays pour se perfectionner
    Une Britannique licenciée pour avoir refusé de porter des talons
    Un Suédois sacré meilleur sommelier du monde en Argentine
    Médecins VS robots-anesthésistes, 1-0
    Tags:
    infarctus, cholestérol, hypertension, métier, services de sécurité, étude, chercheurs, pompiers
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik