Ecoutez Radio Sputnik
    Un soldat israélien garde un système de défense aérienne Dôme de Fer déployé dans les hauteurs du Golan sous contrôle israélien près de la frontière avec la Syrie, le 20 janvier 2015

    L’armée israélienne interdit d’attraper des Pokémon dans ses bases militaires

    © AP Photo / Ariel Schalit
    Société
    URL courte
    0 84

    Pour des raisons de sécurité de l'information, l’armée israélienne a interdit à son personnel d’attraper des Pokémon dans ses bases militaires.

    Les militaires israéliens ont désormais l'interdiction de chasser les Pokémon dans leurs bases militaires, car l’utilisation de l’application qui permet d’"Attraper les tous" est une menace potentielle de fuites d'informations classifiées, a déclaré le porte-parole du service de presse de l’armée israélienne.

    Une telle directive de commandement est une réponse à la popularité croissante du jeu vidéo pour les smartphones Pokémon Go. Des millions de joueurs utilisent la nouvelle application, basée sur la technologie de la "réalité augmentée", pour chasser des animaux virtuels à l’aide de leurs smartphones dans le monde réel.

    "L'armée a publié une directive adressée à tous les soldats et officiers israéliens, qui ne sont pas autorisés à se servir de l’application Pokémon Go sur le territoire des bases militaires, parce que l'application utilise la caméra du téléphone et le service de géolocalisation", a ajouté le porte-parole.

    Les autorités militaires craignent qu’en chassant des Pokémon, les soldats puissent révéler l'emplacement des bases militaires et prendre des photos d'objets secrets.

    Pokémon Go est un nouveau jeu vidéo pour smartphones qui gagne rapidement en popularité. Il est fondé sur la technologie de la réalité augmentée où les joueurs doivent explorer le monde réel. On peut chercher et attraper de nouveaux Pokémon, prendre part à des duels avec d'autres joueurs dont les emplacements sont montrés sur la carte virtuelle de l'application, etc.


    Lire aussi:

    Pokémon GO "à la soviétique"
    Il quitte son job pour capturer tous les Pokémon
    Aux USA, un homme a tiré sur des joueurs de Pokémon Go
    "Des services de renseignement peuvent contrôler Pokémon Go"
    Tags:
    application, popularité, jeux vidéo, base militaire, Pokemon Go, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik