Ecoutez Radio Sputnik
    Un homme

    Oups! Les données personnelles de tous les Danois fuitées par erreur

    © Flickr / Brandon Grasley
    Société
    URL courte
    0 111
    S'abonner

    Le Danemark pourrait être la première nation à subir une violation de la vie privée touchant toute la population avec deux disques contenant des données sur les maladies contagieuses envoyés par erreur à une entreprise privée.

    Les autorités danoises ont été évidemment très étonnées quand l'employé d'une entreprise sous contrat avec l'ambassade de Chine au Danemark leur a remis deux CD contenant les données de santé non chiffrées de tous les habitants du Royaume.

    L'autorité de protection des données du Danemark, Datatilsynet, a rapporté mercredi que l'incident, survenu début 2015, a affecté 5.282.616 personnes résidant dans ce pays nordique entre 2010 et 2012. Selon la Banque mondiale, la population danoise était de 5,5 millions en 2012.

    D'après Datatilsynet, la brèche a exposé des données personnelles et des informations concernant la santé, mais pas de noms et d'adresses. Les médias locaux ont rapporté que les renseignements personnels incluaient des numéros d'identification nationaux.

    Les autorités danoises n'ont pas dénoncé les responsables de la violation, mais ont blâmé le service postal du Danemark pour avoir livré le colis à la mauvaise adresse.

    C'était Statens Serum Institut (SSI) qui a envoyé ces disques inquiétant pour les résidents danois. Selon le site Web du SSI, cette société est "responsable de la prévention et du contrôle des maladies infectieuses, des maladies congénitales et des menaces biologiques". Opérant sous la responsabilité du ministère danois de la Santé, l'Institut surveille les problèmes de santé allant de l'incidence de la coqueluche aux maladies sexuellement transmissibles dans le pays.

    Datatilsynet a déclaré que le SSI avait envoyé les CD par courrier recommandé au bureau des statistiques danois, Statistique Danemark, en février 2015. Au lieu d'arriver là, les disques ont été remis au Centre de demande de visas chinois à Copenhague, une société de gestion privée.

    Selon Datatilsynet, une employée de l'entreprise a ouvert le paquet quand elle l'a reçu, bien qu'il ait été adressé à Statistics Denmark. Cette employée a ensuite affirmé qu'elle l'avait ouvert par erreur et a remis personnellement le paquet à Statistics Denmark.

    Lire aussi:

    Pourquoi il ne faut pas partager de liens sur Facebook
    Finlande: fuite d’informations concernant les sanctions contre la Russie
    Plus de 9 M de données médicales US fuitées sur Internet
    Tags:
    fuites, données personnelles, Danemark
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik