Ecoutez Radio Sputnik
    Imprimer en 3D… les doigts d'un défunt

    Imprimer en 3D… les doigts d'un défunt

    © Flickr/ Justin Norman
    Société
    URL courte
    0 52

    La police a demandé d'imprimer en 3D les 10 doigts d'un homme assassiné afin d'arriver à déverrouiller son portable.

    Les agents de police de Michigan, aux Etats-Unis, ont adressé à un professeur à l'Université de l'Etat du Michigan une demande pour le moins étrange. 

    Les enquêteurs ont déclaré qu'il fallait reconstituer précisément les doigts d'un homme décédé à l'aide d'une imprimante 3D pour déverrouiller son smartphone. Le portable était censé contenir les informations sur le tueur, annonce le journal Metro.

    La police a fourni aux chercheurs les empreintes digitales du défunt qui avaient été auparavant stockées dans la base de données de la police. A partir de ces données, ils sont parvenus à imprimer en 3D les dix doigts de la victime (les enquêteurs ignoraient quel doigt utilisait le mort pour sécuriser son smartphone).

    Lire aussi:

    Une carte 3D d'un manoir abandonné créée grâce à un drone
    Un manchot handicapé reçoit une prothèse imprimée en 3D
    Inspirés par l’art de Stradivari, ils créent un violon en 3D
    La police nomme la cause la plus probable de l’incendie de Notre-Dame de Paris, d'après AP
    Tags:
    morts, smartphone, doigts, imprimante 3D, États-Unis, Michigan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik