Ecoutez Radio Sputnik
    Imprimer en 3D… les doigts d'un défunt

    Imprimer en 3D… les doigts d'un défunt

    © Flickr/ Justin Norman
    Société
    URL courte
    0 52

    La police a demandé d'imprimer en 3D les 10 doigts d'un homme assassiné afin d'arriver à déverrouiller son portable.

    Les agents de police de Michigan, aux Etats-Unis, ont adressé à un professeur à l'Université de l'Etat du Michigan une demande pour le moins étrange. 

    Les enquêteurs ont déclaré qu'il fallait reconstituer précisément les doigts d'un homme décédé à l'aide d'une imprimante 3D pour déverrouiller son smartphone. Le portable était censé contenir les informations sur le tueur, annonce le journal Metro.

    La police a fourni aux chercheurs les empreintes digitales du défunt qui avaient été auparavant stockées dans la base de données de la police. A partir de ces données, ils sont parvenus à imprimer en 3D les dix doigts de la victime (les enquêteurs ignoraient quel doigt utilisait le mort pour sécuriser son smartphone).

    Lire aussi:

    Une carte 3D d'un manoir abandonné créée grâce à un drone
    Un manchot handicapé reçoit une prothèse imprimée en 3D
    Inspirés par l’art de Stradivari, ils créent un violon en 3D
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Tags:
    morts, smartphone, doigts, imprimante 3D, États-Unis, Michigan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik