Société
URL courte
8243
S'abonner

Évidemment, cette dame ne partage pas la frénésie du public pour le jeu Pokémon Go: elle est accusée d'avoir tiré sur un groupe de joueurs avec un fusil à air comprimé

Les joueurs peuvent parfois être embêtants et la police doit rester toujours vigilante pour venir en aide aux Pokémon et à leurs maîtres.

La police régionale de York (est du Canada) affirme avoir reçu un appel samedi vers 22h30 alors qu'une personne ciblait des amateurs de l'application Pokémon Go.

Une femme de 29 ans, Patricia Champagne, a tiré au moins quatre fois sur des dizaines de joueurs rassemblés dans sa cour avec un fusil à air comprimé.

Personne n'a été blessé, mais "la traqueuse de joueurs" est accusée de possession illégale d'une arme dans un dessein dangereux et d'agression armée. Chacune des accusations porte une peine maximale de 10 ans de prison.

Pokémon Go est un nouveau jeu vidéo pour smartphones qui gagne rapidement en popularité. Il est fondé sur la technologie de la réalité augmentée, les joueurs devant explorer le monde réel.

On peut chercher et attraper de nouveaux Pokémon, prendre part à des duels avec d'autres joueurs dont les emplacements sont montrés sur la carte virtuelle de l'application, etc.

Lire aussi:

Les animaux peuvent voir des Pokémon? Des Japonais répondent que oui!
Quand Pokémon Go vous pousse à traverser illégalement une frontière…
Au Japon, les autorités mettent en garde les fans Pokémon Go
Le SDF décédé au commissariat de Béziers filmé lors de son interpellation musclée – vidéo
Tags:
joueur, fusillade, Pokemon Go, Canada
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook