Ecoutez Radio Sputnik
    Le smartphone d'un réfugié

    3 minutes dans le smartphone d'un réfugié

    © Photo. Youtube / ca^ture d'écran
    Société
    URL courte
    Crise migratoire (été 2016) (86)
    10515

    Que représente le chemin semé d'embuches que les réfugiés empruntent pour arriver jusqu'aux frontières européennes? Dans une vidéo de sensibilisation, la chaine britannique BBC vous propose de prendre le contrôle de votre smartphone pour vous faire vivre le parcours d'un réfugié.

    "Si vous deviez fuir votre pays, quel serait le seul objet technologique que vous prendriez?" Et la chaîne de répondre: le smartphone.

    Dans cette vidéo, la BBC explique pourquoi cet appareil revêt une telle importance pour quelqu'un qui fuit soudainement son pays.

    On nous montre le chemin d'un réfugié qui se prépare à fuir l'Irak, l'Afghanistan ou la Syrie, et tente d'embarquer depuis la Turquie cherchant à atteindre la Grèce.

    Absence de connexion, de WiFi, batterie faible, fragilité… Ce sont les obstacles auxquels est confronté le portable d'un réfugié.

    Cette vidéo révèle les émotions éprouvées par les réfugiés pendant leurs difficiles voyages: solitude, détresse ou peur. On nous montre également les relations parfois tendues entre les réfugiés, en particulier le problème de la confiance.

    "Cette étude donne un aperçu de ce que vivent les réfugiés, à travers leurs moyens de communication et d'information, lors des différentes étapes de leur voyage", explique la chaîne qui a interviewé plus d'une centaine de réfugiés.

    Ce travail appelle à comprendre que la crise migratoire ne va pas disparaître tout d'un coup et permet de prendre conscience à quel point cet objet était essentiel pour survivre physiquement et surtout moralement.

    Dossier:
    Crise migratoire (été 2016) (86)

    Lire aussi:

    L'Allemagne reste fidèle à ses principes et maintient son cap sur les réfugiés
    Daech a essayé de recruter des réfugiés au Danemark
    Un projet russo-français montre la vie des réfugiés vue de l'intérieur
    Les pays les plus riches du monde n'hébergent que 9% de migrants
    Tags:
    crise migratoire, smartphone, Afghanistan, Turquie, Grèce, Iran, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik