Ecoutez Radio Sputnik
    sans abri

    L’intelligence artificielle aidera les SDF à retrouver un logement

    © Flickr/ Garry Knight
    Société
    URL courte
    0 35350

    Le Britannique Joshua Browder a élaboré un programme capable d'aider les personnes sans-abri désireuses de revendiquer leur droit à un logement social.

    L'histoire débute en 2015, quand Joshua, 18 ans à l'époque, commence à conduire et reçoit plusieurs amendes. Comme il ne peut pas se permettre de payer tant d'infractions, le chatbot DoNotPay (NePayezPAs) voit le jour.

    DoNotPay est un chatbot (robot logiciel pouvant dialoguer avec un individu, ndlr) conçu pour fournir une assistance juridique. Les utilisateurs visitent le site et "chattent" avec un service automatisé qui leur pose diverses questions, rapporte le Washington Post. Ensuite, le programme traduit les informations de l'utilisateur dans un document juridiquement valable qui peut être utilisé pour contester les amendes de parking. Les services de ce chatbot permettent aux utilisateurs de demander une compensation de retard de vol.

    En Grande-Bretagne, des logements sociaux sont disponibles pour les nouveaux sans-abri, mais ceux-ci doivent écrire et déposer leur propre lettre de demande. Sans connaissance approfondie des lois ou sans  l'argent nécessaire pour l'aide juridique, les Britanniques ont peu de chance d'obtenir un abri temporaire.

    En 2016, Joshua Browder a coopéré avec un groupe d'avocats bénévoles qui l'ont aidé à développer un programme capable d'offrir une aide juridique pour les personnes sans-abri. Avant de déposer une requête aux autorités, le programme demande à la personne pourquoi elle n'a pas de logement et lui pose beaucoup d'autres questions, notamment sur sa santé.

    Joshua espère développer son chatbot aux Etats-Unis, où il étudie à présent, ce qui peut représenter un vrai défi car les systèmes législatifs des deux pays sont très différents.

    Lire aussi:

    Elle lance un projet crowdfunding pour un SDF au grand cœur
    Si Vienne m’était contée… par un SDF
    Paris: une association confisque son chien à un SDF
    Tags:
    chatbot, retard, sans abri, SDF, Royaume-Uni, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik