Ecoutez Radio Sputnik
    Les réfugiés du camp de Kakuma

    Dans ce camp du Kenya, des réfugiés supportent "leur" équipe olympique

    © Photo. capture d'écran / Youtube
    Société
    URL courte
    Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)
    0 13704

    Pour la première fois, une équipe de réfugiés participe aux Jeux olympiques, et leurs ardents supporters savent parfaitement comment encourager et promouvoir l'amour du sport et de la compétition.

    Une équipe qui représente les millions de réfugiés du monde entier a fait pour la première fois son entrée dans le stade olympique. La délégation compte 10 athlètes de quatre nationalités différentes résidant aujourd'hui en Belgique, en Allemagne, au Kenya, au Brésil et au Luxembourg.

    Cinq des athlètes, y compris le porte-drapeau de l'équipe Rose Nathike Lokonyen, viennent du camp de réfugiés de Kakuma, au Kenya. Ils sont tous originaires du Soudan du Sud et participeront aux courses.

    Au camp de Kakuma dans le nord-ouest du Kenya, des dizaines de réfugiés se sont réunis samedi afin de regarder la cérémonie d'ouverture sur les écrans spécialement installés pour l'occasion et d'encourager leur équipe.

    Mary de Kakuma: "Je veux encourager l'équipe olympique de réfugiés et les voir rapporter des médailles à la maison". # TeamRefugees

    Le camp de Kakuma, l'un des plus grands du monde, abrite près de 200.000 réfugiés qui proviennent majoritairement du Soudan du Sud.

    Rehema de Kakuma: "Je suis heureux de voir les gens rassemblés pacifiquement juste pour regarder et applaudir". #OlympicGames

    Originaires de Syrie, du Congo, de l'Ethiopie et du Soudan du Sud, les sportifs réfugiés sont prêts à se battre pour des médailles comme les autres athlètes, mais leur participation aux Jeux olympiques est avant tout un symbole de paix dans un monde déchiré par les conflits.

    Au cours de la cérémonie d'ouverture, le président du CIO Thomas Bach a prononcé un discours émouvant sur l'équipe des réfugiés.

    "Chers athlètes-réfugiés. Vous envoyez un message d'espoir aux millions de réfugiés du monde entier. Vous avez dû fuir vos maisons en raison de la violence, de la faim ou tout simplement parce que vous étiez différent", a-t-il déclaré. "Maintenant, avec votre grand talent et votre humanité, vous réalisez une grande contribution à la société".

    Dossier:
    Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)

    Lire aussi:

    Les femmes saoudiennes bienvenues aux JO, mais privées de sport chez elles
    Selfie historique: quand les JO réunissent les deux Corées
    Une jeune réfugiée syrienne portera la flamme olympique

    Lire aussi:

    Smartphone ou nourriture? Le cruel dilemme des migrants
    JO de Tokyo en 2020: la parité en pratique
    Dopage aux JO de Sotchi: «Sanctionner toute la Russie est inapproprié»
    8 morts dans une explosion à la frontière entre le Kenya et la Somalie
    La Russie, cinquième pays d’Europe à accueillir des réfugiés
    Tags:
    réfugiés, supporter, équipe olympique, JO 2016 de Rio de Janeiro, Syrie, Kenya
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik