Société
URL courte
22319
S'abonner

Les autorités ukrainiennes ont-elles oublié l'assassinat massif de Juifs par les nazis?

Les autorités de la ville de Kovel, en Volhynie (Ukraine), ont créé un zoo mobile à l'endroit où des milliers de Juifs furent fusillés pendant la Seconde Guerre mondiale, rapportent les médias locaux.

Près de 6.000 Juifs ont été fusillés à cet endroit pendant l'occupation nazie.

Début mai, un groupe d'inconnus a brûlé un drapeau israélien devant le mémorial Menora à Babi Yar ("ravin des bonnes femmes", un lieu de Kiev, capitale de l'Ukraine), où entre 100.000 et 150.000 Juifs avaient été assassinés par les nazis et leurs collaborateurs locaux en 1941. L'incident a eu lieu lors de la Journée de la Shoah, lorsque les Juifs du monde entier commémorent les 6 millions de victimes de la Shoah.

En septembre 2014, lorsque le mémorial Menora avait déjà été profané, le président ukrainien Piotr Porochenko avait promis d'empêcher la discrimination raciale dans le pays, le rétablissement du nazisme et les persécutions fondées sur la xénophobie.

 

Lire aussi:

"L'Ukraine de Porochenko réécrit son histoire"
Des radicaux ukrainiens détruisent un mémorial improvisé à Odessa
Varsovie qualifie de génocide les massacres de Volhynie: Kiev fulmine
Sous l'Allemagne nazie, une jeunesse insoumise
Tags:
mémoire, Cirque, Holocauste, Kovel, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik