Ecoutez Radio Sputnik
    McDonalds

    Non, manger au McDo n'est pas une nouvelle discipline olympique!

    © Flickr/ Divya Thakur
    Société
    URL courte
    Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)
    646
    S'abonner

    Trop c'est trop! Les athlètes qui viennent de finir leurs épreuves s’offrent souvent des festins géants et le restaurant McDonald's du village olympique de Rio est si populaire qu'il a dû imposer des limites.

    Le géant du fastfood offre des repas gratuits aux sportifs olympiques et à leurs entraîneurs, créant files d'attente interminables à cause du grand nombre de produits que les athlètes commandaient. Désormais, il sera impossible pour les athlètes de commander plus de 20 produits à la fois.

    Cette mesure vise à éviter les commandes absolument gigantesques, comme celle de Sawan Serasinghe. Déçu par sa défaite en badminton lors des JO de Rio, l'Australien de 22 ans s'est offert un festin de roi dans le McDonald's olympique avec trois Royal Cheeseburgers, un Big Mac, deux Hamburgers, six grandes portions de frites et quatre boîtes de McNuggets ainsi que six desserts McBrownie.

     

     

    Selon le Washington Post, les sportifs dépensent un très grand nombre de calories pendant les entraînements et doivent les récupérer avec des plats caloriques. Ainsi, le nageur américain Michael Phelps consomme 12.000 calories par jour. Une pizza, un demi-kilo de pâtes, trois sandwichs enne. 

    Dossier:
    Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)

    Lire aussi:

    Plonger dans les JO… en Louisiane
    JO de Rio: les supporters lors du carnaval brésilien du sport
    Les JO comme vous ne les avez jamais vus
    Tags:
    alimentation, JO 2016 de Rio de Janeiro, McDonald's, Rio de Janeiro
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik