Société
URL courte
Les Russes exclus des Jeux paralympiques de Rio (50)
5300
S'abonner

Un flashmob de soutien aux sportifs russes bannis des Jeux paralympiques de Rio prend de l’ampleur sur Internet.

#Lesplusforts (#сильнеевсех en cyrillique), tel est le nom d'un flashmob qui se déroule actuellement dans les réseaux sociaux suite à la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) de confirmer l'exclusion de l'équipe paralympique russe des Jeux de Rio.

​Les internautes expriment leur soutien aux membres de l'équipe paralympique de Russie et dénoncent la décision du TAS et du Comité international paralympique (CIP).

Les paralympiens n'ont pas encore compris qu'ils ont fait tomber les masques des salauds de la #WADA. Ils ont déjà vaincu, ils sont #lesplusforts!

Vous êtes #lesplusforts. Exclure des paralympiens c'est cracher au visage de notre pays.

Ceux qui vont aux Jeux paralympiques de Rio ne concourront que pour l'argent! L'or revient à la Russie, ses sportifs sont #lesplusforts

Des célébrités participent aussi au flashmob. On voit notamment des messages publiés par la championne olympique d'escrime Ekaterina Dyachenko et le saxophoniste à renommée mondiale Igor Boutman.

 

 

#lesplusforts Igor Boutman et moi nous soutenons nos paralympiens. Les gars, vous êtes les plus forts d'esprit, tenez-bien, nous sommes avec vous!

L'escrimeuse Yana Egorian et la patineuse Elena Berezhnaya ont elles aussi soutenu cette initiative.

 

 

#lesplusforts #paralympiens Nous sommes avec vous))) Amis, soutenons notre pays et nos meilleurs sportifs)))

 

#сильнеевсех

Фото опубликовано Elena Berezhnaya (@berezhok11) Авг 23 2016 в 4:36 PDT

 

Le dirigeant du parti libéral-démocrate russe (LDPR) Vladimir Jirinovski a aussi exprimé son soutien aux sportifs paralympiques russes. Il a qualifié la décision du TAS de vengeance.

"Ils n'ont pas réussi à éliminer l'équipe olympique et se vengent sur les paralympiens", a-t-il déclaré à la chaîne de télévision 360.

​Le Comité international paralympique (CIP) a interdit le 7 août la participation des paralympiens russes aux Jeux de Rio de Janeiro suite à la publication le 18 juillet d'un rapport de l'Agence mondiale antidopage (AMA). Cette décision était d'autant plus inattendue que le Comité international olympique (CIO) avait antérieurement permis aux sportifs russes de participer aux Jeux olympiques au Brésil, sauf ceux qui avaient été par le passé sanctionnés pour dopage. Le 23 août, le TAS a rejeté l'appel déposé par le Comité paralympique russe contre la décision rendue par le CIP.

Le jugement du TAS a provoqué une vague de mécontentement sur les réseaux sociaux. Des internautes ont qualifié les membres du TAS de fascistes et de cannibales et leur décision d'honteuse. Certains ont déclaré que la décision du TAS démontrait le caractère hypocrite du système du droit international.

Dossier:
Les Russes exclus des Jeux paralympiques de Rio (50)

Lire aussi:

Ces explications floues du CIP sur l'exclusion des paralympiens russes de Rio…
Des sportifs de la CEI réagissent à l'exclusion des paralympiens russes
Les paralympiens biélorusses interdits de porter le drapeau russe à Rio
Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Tags:
paralympiens, soutien, flashmob, Internet, Jeux paralympiques 2016 de Rio de Janeiro, Comité international paralympique (IPC), Tribunal arbitral du sport (TAS), Ekaterina Dyachenko, Yana Egorian, Elena Bereznhaya, Igor Boutman, Vladimir Jirinovski, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook