Société
URL courte
23115
S'abonner

Des rivières souterraines de Baltimore, ville du nord-est des Etats-Unis, contiennent de l'amphétamine, de l'ecstasy et de la cocaïne.

Des écologistes américains ont trouvé que la concentration en amphétamine et d'autres substances similaires était particulièrement élevée dans les eaux usées de Baltimore. Cette étude est publiée dans le magazine Environmental Science & Technology.

Ainsi, quatre sites contiennent jusqu'à un gramme d'amphétamine par litre, ce qui a bouleversé l'écosystème aquatique local.

Par exemple, sur la liste des conséquences figure entre autres le ralentissement de la vitesse de formation du biofilm sur la surface de l'eau. Cela est notamment causé par le changement des espèces de microorganismes vivant dans les eaux usées.

L'amphétamine, la méthamphétamine, l'ecstasy et la cocaïne se sont mélangées avec de l'eau suite à leur usage incorrect par des sociétés pharmaceutiques. Le phénomène est également lié à la consommation illicite de ces drogues par les Américains.

Aux Etats-Unis, l'amphétamine est utilisée en tant que médicament pour le traitement et la prévention de l'hyperactivité et du déficit d'attention. En Russie, l'amphétamine fait partie des stupéfiants et sa consommation est interdite par la loi.


Lire aussi:

Prise d'otages en cours à Baltimore
Obama se rend pour la première fois dans une mosquée sur le sol américain
Fusillade en Californie: 14 morts selon le shérif
Tags:
amphétamine, ecstasy, cocaïne, méthamphétamine, Baltimore, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook